Une fondation privée finance la reconstruction de l'église de San Lorenzo

Une fondation privée finance la reconstruction de l'église de San Lorenzo

L'Église a dû déléguer au secteur privé la restauration du Temple Renaissance de San Lorenzo de Úbeda (Jaén), une ville déclarée site du patrimoine mondial par l'UNESCO. Le temple, bien d'intérêt culturel depuis 1985, est situé dans le Liste rouge du patrimoine pour son état de ruine.

L'église, fermé au culte depuis la guerre civile, a été cédée par l'évêque à la Fondation Huerta de San Antonio pour une période de 50 ans, 10 de plus extensible, à des fins culturelles. L'investissement de 240 000 euros devrait être financé à parts égales par l'évêché et la fondation, bien que cette dernière espère bénéficier de la collaboration des employeurs et des entités publiques.

L'évêque de Jaén et le conseil municipal de la commune n'a pas réussi à parvenir à un accord sur la restauration du temple, le toit d'une maison attachée au temple s'est encore effondré le mois dernier, de sorte que l'évêché a eu recours à une collaboration privée. De plus, les techniciens avaient déjà mis en garde contre l'indice de risque élevé qui peut survenir en raison de fissures et d'humidité dans l'église.

L'église de San Lorenzo date du siècle XVI Oui Il est situé sur un mur almohade qui a été brûlé et pillé pendant la guerre civile. Grâce à des investissements privés, il cessera désormais d'être abandonné et aura l'usage qu'il mérite.

Crédit d'image: Wikimédia

Presque diplômé en Marketing de l'Université Rey Juan Carlos, un diplôme choisi par vocation comme un bon passionné de communication et un grand accro pour analyser en continu chaque spot publicitaire qui m'est présenté. Très perfectionniste ... très créatif ... et très, très agité. Je vis de l'imagination, donc je peux apporter des idées et des points de vue différents.J'aime dessiner et tout ce qui concerne le design, artiste frustré. Curieux de tout ce qui est ancien et amoureux de l'égyptologie d'aussi loin que je me souvienne L'Egypte a marqué sur ma peau. Bien que je ne sois pas historien, Red Historia me donne l'opportunité de partager cette passion et de vous faire ressentir la même préoccupation que moi.


Vidéo: Culte du premier dimanche de lavent