LUNDI 7 juin - Histoire

LUNDI 7 juin - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

En comité plénier—M. PINCKNEY, conformément à l'avis, a proposé de reconsidérer la clause concernant la négative sur les lois de l'État, qui a été acceptée et fixée demain à cet effet.

La clause prévoyant la nomination de la deuxième branche de la Législature nationale, étant restée vierge depuis le dernier vote sur le mode de l'élire, à savoir, par la première branche, M. DICKINSON proposait maintenant, « que les membres de la deuxième branche doit être choisi par les différentes législatures. "

M. SHERMAN appuie la motion; observant, que les États particuliers s'intéresseraient ainsi à soutenir le gouvernement national, et qu'une juste harmonie entre les deux gouvernements serait maintenue. Il a admis que les deux devraient avoir des juridictions séparées et distinctes, mais qu'ils devraient avoir un intérêt mutuel à se soutenir mutuellement.

M. PINCKNEY. Si les petits États n'avaient qu'un seul sénateur, le nombre serait trop grand ; il y en aura au moins quatre-vingts.

M. DICKINSON avait deux raisons pour sa motion : premièrement, parce que le sens des États serait mieux recueilli par leurs gouvernements que immédiatement auprès du peuple en général ; deuxièmement, parce qu'il souhaitait que le Sénat se compose des personnages les plus distingués, distingués par leur rang dans la vie et le poids de leurs biens, et ressemblant le plus possible à la Chambre des Lords britannique ; et il pensait que de tels personnages étaient plus susceptibles d'être choisis par les législatures d'État que dans tout autre mode. La grandeur du nombre n'était pas une objection avec lui. Il espérait qu'il y en aurait quatre-vingts, et deux fois quatre-vingts. Si leur nombre devait être petit, la branche populaire ne pourrait pas être équilibrée par eux. La législature d'un peuple nombreux doit être un corps nombreux.

M. WILLIAMSON préfère un petit nombre de sénateurs, mais souhaite que chaque État en ait au moins un. Il a suggéré vingt-cinq comme nombre commode. Les différents modes de représentation dans les différentes branches serviront de contrôle mutuel.

M. BUTLER était soucieux de connaître le rapport de représentation avant de donner son avis.

M. WILSON. Si nous voulons établir un gouvernement national, ce gouvernement doit découler du peuple en général. Si une branche en était choisie par les législateurs, et l'autre par le peuple, les deux branches reposeraient sur des bases différentes, et des dissensions s'élèveraient naturellement entre elles. Il voulait que le Sénat soit élu par le peuple, ainsi que l'autre branche ; le peuple pourrait être divisé en districts appropriés à cet effet ; et il propose d'ajourner la motion de M. DICKINSON, afin d'en reprendre une.

M. MORRIS le seconde. M. READ propose « que le Sénat soit nommé par le magistrat exécutif, sur un nombre approprié de personnes à nommer par les différentes législatures ». Il a dit qu'il pensait qu'il était de son devoir de dire ce qu'il pensait franchement. Messieurs, il l'espérait, ne s'en alarmerait pas. Rien de moins que cette approche vers un modèle de gouvernement approprié ne répondrait à l'objectif, et il a pensé qu'il valait mieux aller directement au point immédiatement. Sa proposition n'a été ni appuyée ni appuyée.

M. MADISON. Si la motion (de M. DICKINSON) est acceptée, il faut soit s'écarter de la doctrine de la représentation proportionnelle, soit admettre au Sénat un très grand nombre de membres. La première est inadmissible, étant évidemment injuste. La seconde est inopportune. L'usage du Sénat consiste à procéder avec plus de sang-froid, avec plus de système et avec plus de sagesse que la branche populaire. Augmentez leur nombre, et vous leur communiquez les vices qu'ils sont censés corriger. Il n'était pas d'accord avec M. DICKINSON, qui pensait que le nombre supplémentaire donnerait un poids supplémentaire au corps. Au contraire, il lui apparaissait que leur poids serait en raison inverse de leur nombre. L'exemple des tribuns romains était applicable. Ils perdirent leur influence et leur pouvoir, à mesure que leur nombre augmentait. La raison paraissait évidente : ils étaient nommés pour s'occuper des intérêts et des prétentions populaires à Rome ; parce que le peuple, en raison de son nombre, ne pouvait agir de concert, et risquait de se diviser entre lui et de devenir la proie de ses adversaires aristocratiques. Plus les représentants du peuple se multipliaient donc, plus ils partageaient les infirmités de leurs constituants, plus ils devenaient susceptibles d'être divisés entre eux, soit par leurs propres indiscrétions, soit par les artifices de la faction opposée, et de bien sûr les moins capables de gagner leur confiance. Lorsque le poids d'un groupe d'hommes ne dépend que de leurs caractères personnels, plus le nombre est grand, plus le poids est grand. Quand cela dépend du degré d'autorité politique qui s'y trouve, plus le nombre est petit, plus le poids est grand. Ces considérations pourraient peut-être être combinées dans le Sénat prévu; mais ce dernier était le matériel.

Monsieur GERRY. Quatre modes de nomination du Sénat ont été évoqués. D'abord, par la première branche de la Législature nationale, — cela créerait une dépendance contraire au but proposé. Deuxièmement, par l'exécutif national, — c'est un pas vers la monarchie auquel peu penseront. Troisièmement, par le peuple ; le peuple a deux grands intérêts, l'intérêt foncier et l'intérêt commercial, y compris les actionnaires. Tirer les deux branches du peuple ne laissera aucune sécurité à ce dernier intérêt ; le peuple étant essentiellement composé de l'intérêt foncier, et supposant à tort que les autres intérêts lui sont contraires. Quatrièmement, par les législatures individuelles, — les élections étant effectuées par ce raffinement, ressembleront le plus à fournir quelque contrôle en faveur de l'intérêt commercial contre les terres ; sans quoi, l'oppression aura lieu ; et aucun gouvernement libre ne peut durer longtemps là où c'est le cas. Il était donc favorable à ce dernier.

M. DICKINSON La conservation des États dans un certain degré d'agence est indispensable. Elle produira cette collision entre les différentes autorités qu'il faudrait souhaiter pour se contrôler. Tenter d'abolir entièrement les États, dégraderait les conseils de notre pays, serait impraticable, serait ruineux. Il a comparé le système national proposé au système solaire, dans lequel les États étaient les planètes, et devrait être laissé se déplacer librement dans leurs orbites appropriées. Le monsieur de la Pensylvanie (M. WILSON) souhaitait, dit-il, éteindre ces planètes. Si les gouvernements des États étaient exclus de toute agence dans la nationa1 et tout pouvoir tiré du peuple en général, la conséquence serait que le gouvernement national irait dans la même direction que les gouvernements des États le font maintenant, et dirigerait dans tous les mêmes méfaits. La réforme ne ferait qu'unir les treize petits ruisseaux en un seul grand courant, poursuivant le même cours sans aucune opposition. Il adhère à l'opinion que le sénat doit être composé d'un grand nombre ; et que leur influence, due au poids de la famille et à d'autres causes, s'en trouverait accrue. Il n'admettait pas que les tribuns perdaient de leur poids à mesure que leur nombre augmentait, et donna une esquisse historique de cette institution. Si le raisonnement (de M. MADISON) était bon, il prouverait que le nombre du Sénat doit être réduit au-dessous de dix, le nombre le plus élevé du corps tribunial.

Monsieur Le sujet, il faut bien l'avouer, est entouré de doutes et de difficultés. Mais nous devons les surmonter. Le gouvernement britannique ne peut pas être notre modèle. Nous n'avons pas de matériaux pour un semblable. Nos mœurs, nos lois, l'abolition des droits et de l'aînesse, tout le génie du peuple s'y opposent. Il ne voyait pas le danger que les États soient dévorés par le gouvernement national. Au contraire, il voulait les empêcher de dévorer le gouvernement national. Il n'était pas, cependant, pour éteindre ces planètes, comme le supposait M. DICKINSON ; lui non plus, sur l'autre terre, ne croyait pas qu'ils réchaufferaient ou éclaireraient le soleil. Dans leurs orbites propres, il faut encore les laisser agir à des fins subordonnées, pour lesquelles leur existence est rendue essentielle par la grande étendue de notre pays. Il ne pouvait comprendre de quelle manière l'intérêt foncier serait rendu moins prédominant dans le sénat par une élection par l'intermédiaire des législatures que par le peuple lui-même. Si les législatures, comme on se plaignait maintenant, sacrifiaient l'intérêt commercial à l'intérêt foncier, quelle raison y avait-il d'attendre d'elles un tel choix qui irait à l'encontre de leurs propres vues ? Il était pour une élection par le peuple, dans les grands districts, qui auraient le plus de chances d'obtenir des hommes intelligents et intègres ; subdivisant les districts uniquement pour le logement des électeurs.

M. MADISON pourrait aussi peu comprendre dans quel poids de famille plus viril, comme désiré par M. DICKINSON, serait plus certainement transmis au Sénat par des élections par les législatures d'État, que dans quelques autres modes. La vraie question était, dans quel mode le meilleur choix serait-il fait ? Si une élection par le peuple, ou par toute autre voie que les législatures d'État, promettait comme non corrompue et impartiale une préférence de mérite, il ne pourrait certainement pas être nécessaire de désigner ces législatures. Il n'était pas non plus évident qu'un contrôle plus utile serait obtenu par ce canal, que du peuple par un autre. Les grands maux dont on se plaignait étaient que les législatures des États se heurtaient à des projets de papier-monnaie, etc., chaque fois que le peuple les sollicitait, et parfois sans même la sanction du peuple. On peut donc s'attendre à ce que leur infiuence, au lieu d'arrêter une semblable propension dans la législature nationale, la favorise. Rien ne peut être plus contradictoire que de dire que la législature nationale, sans un contrôle approprié, suivra l'exemple des législatures d'État ; et, dans le même souffle, que les législatures d'État sont le seul contrôle approprié.

M. SHERMAN s'est opposé aux élections par le peuple dans les districts, car il est peu probable qu'elles produisent des hommes aussi aptes que les élections par les législatures d'État.

M. GERRY insiste sur le fait que l'intérêt commercial et commercial serait plus sûr entre les mains des législatures d'État que du peuple en général. Les premiers ont plus de sens du caractère, et seront retenus par cela de l'injustice. Le peuple est pour le papier-monnaie, quand les législatures s'y opposent. Dans le Massachusetts, les conventuels du comté avaient exprimé le vœu d'un papier déprécié qui coulerait de lui-même. En outre, dans certains États, il existe deux branches de la législature, dont l'une est quelque peu aristocratique. Il y aurait donc pour autant une meilleure chance de raffinement dans le choix. Il semblait, pensait-il, qu'il y avait trois objections puissantes contre les élections par districts. Premièrement, c'est impraticable; le peuple ne peut pas être amené à un seul endroit à cette fin ; et, qu'elles soient ou non portées au même endroit, d'innombrables fraudes seraient inévitables. Deuxièmement, les petits États, faisant partie du même district avec un grand, ou une grande partie d'un grand, n'auraient aucune chance d'obtenir une nomination pour ses citoyens de mérite. Troisièmement, une nouvelle source de discorde s'ouvrirait entre différentes parties d'un même quartier.

M. PINCKNEY pense que la seconde branche doit être permanente et indépendante ; et que les membres de celui-ci le seraient davantage en recevant leur nomination des législatures d'État. Ce mode éviterait les rivalités et les mécontentements inhérents à l'élection par les distriots. Il était pour diviser les États en trois classés, selon leurs grandeurs respectives, et pour admettre à la première classe trois membres ; au second, deux ; et au troisième, un.

Sur la question d'ajourner la motion de M. DICKINSON, renvoyant la nomination du Sénat aux législatures d'État, afin de considérer celle de M. WILSON pour la renvoyer au peuple, Pennsylvanie, oui—1; Massachusetts, Connecticut, New York, New Jersey, Delaware, Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie, no-10.

Le colonel MASON. Quel que soit le pouvoir nécessaire au gouvernement national, une certaine portion doit nécessairement être laissée aux États. Il est impossible qu'une seule puissance envahisse les parties extrêmes des États-Unis, de manière à leur apporter une égale justice. Les législatures des États devraient également avoir des moyens de se défendre contre les empiétements du gouvernement national. Dans tous les autres départements, nous nous sommes soigneusement efforcés de pourvoir à sa légitime défense. Laissons-nous les États seuls sans moyens à cet effet ? Et quel meilleur moyen pouvons-nous leur fournir que de leur donner une part, ou plutôt de les faire partie intégrante de l'establishment national ? Il y a danger des deux côtés, sans doute ; mais nous n'avons vu que les maux surgir du côté des gouvernements des États. Ceux de l'autre côté restent à afficher. L'exemple du Congrès ne s'applique pas. Le Congrès n'avait pas le pouvoir d'exécuter leurs actes, comme le gouvernement national l'aura.

Sur la motion de M. DIKINSON pour une nomination du Sénat par les législatures des États, —Massachusetts, Connecticut, New York, Pennsylvanie, Delaware, Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie, oui—10.

M. GERRY a fait savoir qu'il demanderait demain une reconsidération du mode de nomination de l'Exécutif National, afin de substituer une nomination par les Exécutifs de l'Etat.

Le Comité se lève et la Chambre s'ajourne.


Mystère du lundi : un Auguste a-t-il vraiment inventé le bateau à vapeur ?

Prenez Robert Fulton, l'homme qui, dit-on, a inventé le bateau à vapeur.

Ne vous méprenez pas, Robert Fulton était l'un des noms les plus notables dans les premières années de notre pays, car il a révolutionné les transports avec le célèbre voyage de 1807 de son bateau à vapeur Clermont sur la rivière Hudson.

Fulton était encore un nom célèbre en 1853 parce que la législature de Géorgie l'a mis sur un nouveau comté et l'un des premiers à ne pas porter le nom d'un héros de guerre ou d'un homme politique. C'est maintenant le comté qui contient Atlanta, la capitale de l'État.

Mais certains pourraient se demander ce que pensaient ces législateurs.

Parmi eux se trouvait l'historien Salem Dutcher, qui a proclamé William Longstreet d'Augusta comme le véritable inventeur du bateau à vapeur. Il a souligné que l'Assemblée générale de Géorgie a reconnu qu'en 1788, elle avait accordé à Longstreet les droits de voyager en bateau à vapeur.

Selon la plupart des témoignages, il semble que Longstreet se soit vraiment mis au travail et ait finalement eu un bateau à vapeur sillonnant la rivière Savannah près d'Augusta au moins un an avant que Fulton et son Clermont ne fassent un voyage plus remarqué à New York.

Dans un article pour La Chronique d'Augusta il y a plus d'un siècle, Dutcher écrivait avec assurance : « &mldr une chose dans l'histoire de la navigation à vapeur est parfaitement bien établie, c'est qu'en 1788, William Longstreet, de Géorgie, avait conçu l'idée du bateau à vapeur et soit avant, soit environ à la même époque, le fameux voyage du Clermont, par la puissante agence de la vapeur, a fait marcher un navire sur l'eau comme une chose de la vie."

Alors pourquoi Fulton est-il devenu célèbre ?

Dutcher a suggéré que Fulton avait triché.

Il croyait que les années d'expérimentation et de démonstration publique de Longstreet avaient mis en avant des idées que Fulton a copiées avec succès et utilisées pour les siennes. Fulton disposait d'un soutien financier supérieur ainsi que de ce que nous appellerions aujourd'hui un meilleur marketing.

Le bateau à vapeur de Longstreet a probablement fonctionné, mais probablement pas si bien, et est soupçonné de coûter trop cher à exploiter.

C'est ce que croient aujourd'hui la plupart des historiens.

Ils soulignent également que Robert Fulton n'a pas vraiment "inventé" le bateau à vapeur. Il réussissait simplement mieux à prendre les idées des autres et à les mettre ensuite en pratique. Il est souvent comparé à Henry Ford du siècle suivant, qui n'a pas inventé l'automobile, mais qui s'est certainement fait connaître en en fabriquant beaucoup.

Quant au fait que Fulton obtienne trop de crédit, eh bien, ce n'est peut-être pas ce qu'il semble non plus.

Vous voyez, tout le monde suppose toujours que le comté le plus peuplé de Géorgie porte le nom de Robert Fulton, mais la législation qui a créé le comté ne le dit pas.

Certains pensent que le véritable lauréat était Hamilton Fulton, l'homme qui a arpenté une voie ferrée dans les forêts de Géorgie qui a finalement transformé un obscur terminus de chemin de fer en Atlanta et la ville la plus dynamique du Sud.

Hamilton Fulton, disent-ils, n'a tout simplement jamais obtenu le crédit.

Nul doute que William Longstreet, d'Augusta, comprendrait comment cela fonctionne.


L'histoire autochtone d'Orillia sera célébrée par le conseil lundi

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
VILLE D'ORILLIA
*************************
En reconnaissance du Mois national de l'histoire autochtone en juin, veuillez vous joindre au Conseil d'Orillia lors de sa réunion du 7 juin 2021, alors qu'ils honorent l'histoire et la communauté autochtones d'Orillia pour leurs importantes contributions en tant qu'intendants de cette terre.

En 2020, le Conseil a voté pour incorporer une déclaration de reconnaissance des terres dans ses délibérations officielles du Conseil pendant le Mois national de l'histoire autochtone, ainsi que lors de la réunion inaugurale des Conseils nouvellement élus chaque mandat. La réunion du Conseil du 7 juin comprendra une allocution du chef Ted Williams de la Première nation Chippewas de Rama.

&ldquoL'ajout de la reconnaissance des terres aux délibérations spéciales du Conseil démontre l'importance de la déclaration pour les responsables de la Ville, a déclaré le maire Steve Clarke. « La reconnaissance de la terre n'est pas quelque chose que nous voulons simplement dire », c'est quelque chose que nous voulons honorer, apprendre et reconnaître avec l'importance et la vénération qu'elle mérite.

"Le Conseil veut s'assurer que la déclaration est présentée de manière significative et récitée avec un but pendant des moments spéciaux tout au long du mandat, et non quelque chose qui est coché de manière procédurale", a déclaré Clarke.

&ldquoLe moment de la reconnaissance des terres et de l'honneur du patrimoine autochtone par le Conseil le 7 juin est encore plus poignant étant donné la récente découverte des 215 enfants dont les tombes anonymes ont été trouvées à Kamloops, en Colombie-Britannique. En tant que pays et en tant que communauté, nous devons continuer à raconter l'histoire entière et exacte - le bon, le mauvais et le laid.&rdquo

Juin est le Mois national de l'histoire autochtone, honoré au niveau fédéral comme un moment pour réfléchir sur la diversité, la culture et la force des peuples autochtones du Canada.

Localement, la ville reconnaît fièrement son héritage autochtone dans ses armoiries, le sceau officiel du maire et du conseil. L'emblème est un rappel visuel de l'importance que la ville accorde à cette histoire, qui est bien en vue dans la salle du conseil.

Cette histoire comprend l'une des plus anciennes structures artificielles au monde, les barrages à poissons de Mnjikaning, un lieu de rassemblement sacré pour les peuples des Premières Nations depuis des milliers d'années. Nos amis et voisins, la Première nation Chippewas de Rama, demeurent les gardiens de ce morceau d'histoire unique et exceptionnel.

Le Mois national de l'histoire autochtone est une occasion pour les résidents de mieux comprendre et de se renseigner sur l'histoire, le patrimoine et la diversité des peuples autochtones de notre communauté et de notre pays grâce à l'éducation et à la reconnaissance.

&ldquoLes événements récents ont démontré la nécessité pour tous les Canadiens d'apprendre l'histoire autochtone de cette terre, afin que nous puissions travailler à corriger les torts historiques et aller de l'avant ensemble comme nos accords de traités nous l'ont promis. Nous reconnaissons le travail accompli par le conseil municipal d'Orillia pour faire ce pas en avant vers la réconciliation », a déclaré le chef Williams.

Vous pouvez visionner la réunion virtuelle du Conseil du 7 juin sur RogersTV ou diffuser en ligne à partir de 16 h. La reconnaissance des terres aura lieu au début de la réunion et comprendra un moment de silence de 2 minutes et 15 secondes pour les vies perdues à Kamloops en Colombie-Britannique. Accédez au lien de diffusion en direct sur orillia.ca/councilmeetings.

Les représentants de la ville ont travaillé aux côtés de la sénatrice Gwen Boniface, des aînés locaux, des jeunes leaders, des enseignants et des membres de la communauté pour développer une bibliothèque d'apprentissage virtuelle composée d'histoires locales et d'enseignements autochtones.

Les résidents sont encouragés à visiter le site souvent à mesure que ses ressources augmentent avec nos connaissances collectives, grâce à une formation continue et à la collaboration de la communauté. Vous pouvez accéder à la plateforme &ldquoGojijing Kikendaasogmig: A Place for Knowledge&rdquo ici.


Clause de non-responsabilité

L'inscription ou l'utilisation de ce site constitue l'acceptation de notre accord d'utilisation, de notre politique de confidentialité et de notre déclaration sur les cookies, ainsi que de vos droits de confidentialité en Californie (accord d'utilisation mis à jour le 1/1/21. Politique de confidentialité et déclaration sur les cookies mis à jour le 1/1/2021).

© 2021 Advance Local Media LLC. Tous droits réservés (À propos de nous).
Le matériel de ce site ne peut être reproduit, distribué, transmis, mis en cache ou utilisé d'une autre manière, sauf avec l'autorisation écrite préalable d'Advance Local.

Les règles de la communauté s'appliquent à tout le contenu que vous téléchargez ou soumettez d'une autre manière sur ce site.


Prochainement sur Connexions : lundi 7 juin

À la fin de la semaine dernière, le commissaire à la santé de l'État de New York, le Dr Howard Zucker, a publié une lettre qu'il a écrite au CDC sur le masquage des directives de l'État. Dans cette lettre, il a déclaré que l'État essaierait d'aligner ses directives pour les écoles et les camps d'été, ce qui signifie que les enfants et le personnel entièrement vaccinés n'ont pas besoin de porter de masques à l'intérieur ou à l'extérieur. Les changements devaient commencer aujourd'hui. Mais maintenant, les responsables de l'État disent qu'aucun plan ne sera ajusté tant que le CDC n'aura pas la possibilité de répondre à la lettre. Pendant ce temps, certains districts locaux font leurs propres changements. Cette heure-ci, nous entendons les surintendants locaux parler de conseils en matière de masquage et nous leur parlons de leurs plans pour l'automne. Nos invités:

  • Kathleen Graupman, surintendante du district scolaire central de Grèce et présidente du Conseil des surintendants scolaires du comté de Monroe
  • Bo Wright, directeur du district scolaire central de Rush-Henrietta et vice-président du Conseil des directeurs d'école du comté de Monroe
  • Gene Mancuso, surintendant du district scolaire central de Honoeye Falls-Lima

Puis dans notre deuxième heure, nous sommes rejoints par le grand Michael Lasser, animateur de longue date de Rythme fascinant sur WXXI Radio. Lasser est à la tête de l'émission diffusée à l'échelle nationale depuis plus de 40 ans. Son travail lui a valu un public fidèle et un très convoité George Foster Peabody Award. Tel que rapporté par Jeff Spevak de WXXI, "les jurés ont déclaré que son programme était un exemple frappant de ce qu'un auditeur a décrit comme" des essais radiophoniques avec des chansons utilisées comme illustrations ". Lasser a décidé de prendre sa retraite, le 26 juin étant la dernière diffusion de son programme. Cette heure-ci, nous nous asseyons avec lui et avec la productrice originale du programme, Marianne Carberry, pour parler des nombreuses années de l'émission, de sa musique, de l'histoire sociale de cette musique, et plus encore.


Le tribunal laisse à nouveau en place la loi sur les soins abordables

Statistiques OT2020

Une statistique surprenante à ce stade du mandat: Kagan et Breyer ont été dans la majorité un peu plus souvent qu'Alito.

Kavanaugh continue d'avoir le taux le plus élevé (comme il l'a fait pendant la majeure partie du mandat). Sotomayor a le plus bas.

Il reste encore 15 cas. Tout cela pourrait donc changer.

Les deux premiers articles de notre symposium sur la décision d'hier dans Fulton c. Philadelphie sont en place. Premièrement, @JimOleske dissèque la décision à la lumière de la décision du tribunal dans l'affaire Tandon v. Newsom, qui a adopté une approche très différente du libre exercice.

Fulton calme le tonnerre de Tandon : un casse-tête d'exercice gratuit - SCOTUSblog

Cet article est la première entrée dans un symposium sur la décision du tribunal dans Fulton v. City of Philadelphia. .

Nombre de pages écrites par chaque juge dans les cinq décisions rendues cette semaine (opinions majoritaires, concordances et dissidences comprises) :

Kagan : 0
Barrett : 3
Kavanaugh : 11
Robert : 15
Breyer : 16
Thomas : 25
Mairie de Soto : 27
Gorsuch : 28
Alito : 112

Alors que la décision d'aujourd'hui dans Fulton c. Philadelphie est une victoire pour un groupe catholique cherchant à participer au programme d'accueil de la ville, elle ne parvient pas à la large approbation de la liberté religieuse que les challengers avaient espérée. Voici l'analyse de @AHoweBlogger :

Le tribunal juge que le refus de la ville de faire des renvois à une agence confessionnelle viole la Constitution - SCOTUSblog

Dans un affrontement entre la liberté religieuse et les politiques publiques qui protègent les personnes LGBTQ, la Cour suprême a statué jeudi.

Maintenant, disons-nous que Sonia Sotomayor et les autres libéraux ont soutenu l'esclavage des enfants en votant tous pour Nestlé aujourd'hui ? Bien sûr que non. Et les avocats de Nestlé comme @Neal_katyal ne le font évidemment pas non plus. Les attaques bon marché contre le tribunal et les avocats réfléchis n'ont pas bien vieilli. -tg

L'affirmation que @nealkatyal défendait l'esclavage est totalement erronée et diffamatoire. Voici ce qu'il a réellement dit, qui est l'inverse : l'esclavage des enfants est odieux, criminel, horrible. N'oubliez pas que dans une affaire en cours, il ne peut pas commenter, alors lisez ce qu'il a vraiment dit dans son intégralité.


Faits saillants de ce week-end sur American History TV du 5 au 7 juin 2021

Samedi 18 h HE
La guerre civile: 1864 Campagnes de la vallée de Shenandoah et campagnes médicales
L'auteur Sarah Kay Bierle discute des soins médicaux pendant les campagnes de 1864 dans la vallée de Shenandoah. Elle note que l'Union et la Confédération ont développé des systèmes améliorés pour récupérer, transporter et soigner les troupes blessées, mais partage des entrées de journal de soldats, de civils et de médecins qui montrent l'état des soins pendant une bataille et ses conséquences étaient encore souvent chaotiques et épuisantes. Mme Bierle est rédactrice en chef du blog "Emerging Civil War", qui a accueilli cette conférence dans le cadre de son symposium de printemps.


Samedi 20h et minuit HE
Cours d'histoire : Guerre contre le terrorisme
En tant que conférencier invité au Citadel Military College de Charleston, en Caroline du Sud, en 2012, l'ancien secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld donne une conférence qu'il appelle "La doctrine Bush, le conservatisme compatissant et la guerre contre le terrorisme". Ce cours fait partie d'un cours intitulé "La tradition intellectuelle conservatrice en Amérique" enseigné par le professeur Mallory Factor de Citadel International Politics et du gouvernement américain.


Dimanche 18h et 22h HE
Artefacts américains : Visite du château de la Smithsonian Institution
Fondée en 1846, la Smithsonian Institution était à l'origine installée dans un bâtiment en pierre rouge sur le National Mall connu sous le nom de Castle. Nous visitons les coulisses des espaces du château non ouverts au public avec le romancier Steve Berry et le conservateur Richard Stamm. Une grande partie de l'œuvre de fiction historique de M. Berry, "The Lost Order", se déroule ici. Richard Stamm est l'auteur de "The Castle: An Illustrated History of the Smithsonian Building".


Dimanche 20h et minuit HE
La présidence: Sarah Polk, Mary Lincoln et Lady Bird Johnson
Au cours des prochaines semaines, American History TV présente des discussions sur les premières dames d'un symposium co-organisé par la White House Historical Association et l'American University's First Ladies Initiative. Dans ce panel, les universitaires reconsidèrent la vie et l'héritage de Sarah Polk, Mary Lincoln et Lady Bird Johnson. Ils regardent comment ces premières dames étaient perçues à leur époque et comment l'histoire se souvient d'elles.

Télévision d'histoire américaine. Tout le week-end - chaque week-end. Uniquement sur C-SPAN3.


Résultats bruts, 7 juin 2021: Nulle part où se cacher pour Shayna Baszler après une rencontre effrayante avec Lilly et Alexa Bliss

RK-Bro, The New Day, The Viking Raiders, MACE & T-BAR, Lince Dorado et John Morrison s'affrontent dans une Tag Team Battle Royal pour gagner la prochaine opportunité chez Raw Tag Team Champions AJ Styles & Omos. Regardez l'action de la WWE sur Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India et plus encore.

Le chaos a régné dès le début, alors qu'AJ Styles et amp Omos ont appelé leurs challengers potentiels et ont même incité John Morrison à entrer tardivement. Riddle & Randy Orton a lancé l'action avec une rafale de RKO et la force des tronçons du match contrôlés par MACE & T-BAR. Alors que la poussière commençait à retomber entre The New Day et RK-Bro, les Viking Raiders sont entrés en action et ont maîtrisé The Viper pour verrouiller l'opportunité de titre convoitée.

Jaxson Ryker a battu. Elias par décompte

Après quelques mots durs prononcés par Elias, Jaxson Ryker émerge pour se venger de son ancien partenaire dans une action en tête-à-tête. Regardez l'action de la WWE sur Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India et plus encore.

Elias a une fois de plus réitéré qu'il avait complètement fini de traiter avec son ancien partenaire d'équipe, et le nouveau look Jaxson Ryker a répondu avec un matraquage vicieux pour lui rendre la pareille. Ryker a reporté l'agression sur le ring, et alors que l'assaut submergeait Elias, l'artiste en tête des charts s'est dirigé vers la rampe pour préparer le décompte.

Bobby Lashley et Drew McIntyre augmentent les enchères pour le choc de WWE Hell in a Cell

Drew McIntyre et le champion de la WWE Bobby Lashley signent le contrat pour leur match pour le titre à WWE Hell in a Cell et ajoutent quelques stipulations à enjeux élevés au combat. Regardez l'action de la WWE sur Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India et plus encore.

Alors qu'une signature de contrat devait avoir lieu, Bobby Lashley a laissé Drew McIntyre attendre sur le ring pour The All Mighty Champion. Lorsque l'imposant détenteur du titre a finalement émergé à la mode, Lashley et MVP ont fait monter les enchères en faisant savoir au Scottish Warrior que ce serait sa dernière opportunité de remporter le titre de champion. McIntyre a accepté avec empressement, mais a répliqué avec une proposition de se rencontrer à l'intérieur de Hell in a Cell sans possibilité d'interférence. Le guerrier écossais a mis le point d'exclamation sur la signature en écrasant son épée avec tonnerre à travers la table.

Ricochet contre Humberto Carrillo se termine par un double décompte

Un champion des États-Unis meurtri regarde Ricochet et Humberto Carrillo se battre pour déterminer le prochain challenger de Sheamus pour le titre. Regardez l'action de la WWE sur Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India et plus encore.

Un champion des États-Unis irrité et meurtri était assis au bord du ring, alors qu'il regardait la confrontation entre Ricochet et Humberto Carrillo décider de son prochain challenger. Les deux compétiteurs Les pilotes de haut vol ont tous deux été cloués au sol par un Spanish Fly époustouflant de Ricochet qui a entraîné un double décompte des deux compétiteurs, ce qui a incité un gloussement de Sheamus.

Jeff Hardy a battu. Cédric Alexandre

Jeff Hardy vise à donner une leçon à Cedric Alexander alors que les deux s'affrontent à Raw. Regardez l'action de la WWE sur Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India et plus encore.

Le fanfaron de la nouvelle école a rencontré le bon sens de la vieille école dans un affrontement entre Cedric Alexander et Jeff Hardy. Alexander a montré des mouvements flashy et une brutalité débridée, mais The Charismatic Enigma a servi une humble tarte avec une bombe Swanton signature pour faire une déclaration de grande envergure.

Nikki Cross et Asuka ont vaincu Rhea Ripley et Charlotte Flair

La championne de Raw Women Rhea Ripley et Charlotte Flair tentent de coexister dans une action par équipe contre Asuka et Nikki Cross. Regardez l'action de la WWE sur Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India et plus encore.

Le jeu du chat et de la souris en cours avec Nikki Cross a provoqué une étrange alliance entre les adversaires de WWE Hell in a Cell, Rhea Ripley et Charlotte Flair. Asuka a apporté ses propres comptes à régler, et la reine et le cauchemar étaient souvent plus préoccupés par le fait de prouver un point l'un à l'autre. One small spark and the partnership between Ripley and Flair combusted, as The Queen landed a Natural Selection among the frenzy and Cross slid in for the pin to usher in the celebration with The Empress of Tomorrow.

Mansoor def. Drew Gulak

Mustafa Ali looks on as Mansoor aims to continue his strong start on Raw in a matchup against Drew Gulak. Catch WWE action on Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India and more.

Mustafa Ali offered words of advice to Mansoor, as he awaited a new challenge in his upstart red brand run. Drew Gulak offered an clinical challenge for the newcomer, but an underhanded roll-up was met with a quick reversal from Mansoor who scored his first Raw victory.

Kofi Kingston def. Riddle

Randy Orton shows up to be in Riddle’s corner, as The Original Bro takes on The New Day’s Kofi Kingston on Raw. Catch WWE action on Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India and more.

The ongoing rivalry between The New Day and RK-Bro hit new heights as the two teams brawled throughout the Tag Team Battle Royal earlier in the night. Kofi Kingston looked to prove a personal point by challenging Riddle, and The Original Bro was spurred on by the presence of his good friend Randy at ringside. In the waning moments it appeared Riddle was in control as Orton coaxed him on to finish off his opponent. As The Original Bro looked to channel The Legend Killer, Kingston dodged an RKO and unleashed a Trouble in Paradise to claim the win.

Shayna Baszler makes a shocking trip to “Alexa’s Playground”

Shayna Baszler incites the fury of Alexa Bliss as she attempts to destroy her doll, Lilly, only to have a startling encounter after making her escape. Catch WWE action on Peacock, WWE Network, FOX, USA Network, Sony India and more.

Despite a warning from Nia Jax, Shayna Baszler had no reservations walking into the twisted world of “Alexa’s Playground.” The Queen of Spades was unapologetic in her visit and disturbed Alexa Bliss with her destructive actions and fierce stomp to the face of her doll Lilly. As Baszler walked up the ramp, fire surrounded her and Lilly’s presence was impossible to shake no matter where she turned backstage.

Featured Superstars

The New Day take pride in shaking up RK-Bro’s momentum: WWE Network Exclusive, June 7, 2021

Bobby Lashley isn’t sweating Drew McIntyre heading toward WWE Hell in a Cell: Raw Talk, June 7, 2021

Asuka & Nikki Cross are extremely fired up following their victory: WWE Network Exclusive, May 24, 2021

Elias is furious after his match with Jaxson Ryker: WWE Network Exclusive, June 7, 2021

Photos: Don't miss this week's amazing images from the red brand

Jeff Hardy is feeling good after a win over Cedric Alexander: WWE Network Exclusive, June 7, 2021

Eva Marie returns to Monday Night Raw next week: Raw, June 7, 2021

MVP is disappointed with Kofi Kingston: Raw, June 7, 2021

AJ Styles & Omos ruin The Viking Raiders’ celebration: Raw, June 7, 2021

Charlotte Flair wants Nikki Cross’ victory stricken from the record: Raw, June 7, 2021

John Morrison joins the Tag Team Battle Royal field: Raw, June 7, 2021

The Viking Raiders were not about to let opportunity pass them by: WWE Network Exclusive, June 7, 2021


Obituary for Monday, June 7, 2021

Ernell Dagmar Pua&lsquoala Leong passed away on May 21, 2021, from advanced neurological disease. Born Jan. 26, 1942, in Waimea, she was the youngest child of Tai Sum and Priscilla Hualalai Leong.

A proud Kamehameha Schools alum (KSK &lsquo60), she graduated from the University of Hawai&lsquoi at Manoa before a 41-year career with the state Department of Labor. She was a Mahaulu and Leong family historian, avid cook and lover of all things ono.

She is survived by siblings Rexford Leong, Llewellyn (Kay) Leong and Mynnette (John) Sentinella, and now joined in aloha by sister-in-law Dolly and nephews Leland and Kendall.

She could be infamously short on patience (quick to ask out of your car, or to put you out of hers), but so very long on aloha for all who loved her and whom she loved back.

In her greatest times of need, she was kept in Ke Akua&rsquos hands by the family at Analani ARCH (Cora Saludares) and the divine friendship of former colleagues Arthur Barba and Sharon Lum. Sistah, Tita, Aunty, Tita wita, Ernella, Ernie and Ernell, by whichever name we knew her, her bond was our earthly blessing.


Clause de non-responsabilité

Registration on or use of this site constitutes acceptance of our User Agreement, Privacy Policy and Cookie Statement, and Your California Privacy Rights (User Agreement updated 1/1/21. Privacy Policy and Cookie Statement updated 5/1/2021).

© 2021 Advance Local Media LLC. All rights reserved (About Us).
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Advance Local.

Community Rules apply to all content you upload or otherwise submit to this site.


Voir la vidéo: Plus belle la vie du lundi 7 juin 2021 spoilers: résumé en avance de lépisode 4296