Page du Masnavi

Page du Masnavi


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


À PROPOS DE L'HISTOIRE DES CENTRES D'ÉTUDES DE MASNAVI

En raison de la grande renommée du Masnavi de Rumi à la fin de l'Empire ottoman, le Masnavi a été étudié non seulement dans les centres Mevlevi [tekke] pour les étudiants de Mevlevi, mais pour le grand public. Il y avait des bibliothèques Masnavi avec des cours en cours dans tout l'Empire ottoman. Cependant, cela a progressivement diminué et la tradition de maintenir de tels centres s'est éteinte. Dans un livre du professeur Franklin Lewis ("Rumi, Past and Present, East and West: The Life, Teachings and Poetry of Jalâl al-Din Rûmi", 2001, édition révisée 2003), il mentionne qu'un poète de langue turque nommé Fejzulah Hadzibajric (mort en 1990), qui a vécu dans l'ex-Yougoslavie, "... a maintenu vivante la tradition du Dácircr al-Masnavi, ou Masnavi College, et a composé le commentaire Masnavi le plus récent dans une langue occidentale" (p. 475).

Le dernier Dâr al-Masnav&icir de l'Empire ottoman a été construit en 1844 (Golpinarli a affirmé une date antérieure, 1778) par un non-Mevlevi, Shaykh Morâd Bokhâr&iccirc (mort en 1848) de l'ordre de Naqshbandi, il a été construit dans le quartier de Çarshamba dans le quartier de Fatilarshamba. quartier d'Istanbul sur l'actuelle rue "Mesnevihane". Il « a fondé un Dácircr al-Masnavi à Istanbul, il a commencé un commentaire sur l'œuvre en septembre 1839 et le soir du 25 avril 1845 était au travail sur le livre 6 » (Lewis, p. 480). Shaykh Morâd Bokhâr&icic a été autorisé à porter un turban Mevlevi lorsqu'il enseignait Masnavi.

Certains bâtiments subsistent encore de l'ancien "Mesnevihane" (comme on l'appelait en turc): la mosquée, également utilisée comme salle de classe, un minaret en forme de grand chapeau Mevlevi, un mausolée (qui contient la tombe du fondateur), et une fontaine à ablutions. Autrefois, il y avait une bibliothèque, une salle pour la prière et le chant de dévotion [tevhidhane], une cuisine, des cellules derviches et une partie du bâtiment réservée aux hommes [selaml I k].

Au XIXe siècle, il y avait aussi un autre Dâr al-Masnav&icir à Istanbul, à Küçük Mustafapasha, où enseignait Hoça Husameddin Efendi, un professeur Masnavi bien connu [Masnav&icic-khwân turc, Mesnevihan].

En outre, le Masnavi était également enseigné dans le palais du sultan et dans les mosquées où le sultan assistait régulièrement aux prières. Après Dâmâd Ibrahîm Pâshâ (mort en 1730) a décrété que le Masnavi devait être enseigné dans le collège religieux [madrassa] qui avait été construit en son nom à Hamzawiyâ, Masnavi est devenu une partie du programme d'études dans d'autres collèges religieux également. Le premier professeur Masnavi à la mosquée Fatih était le professeur Mevlevi Masnavi, Esad Dede après lui était Mevlevi Shaykh Karah I sarl I Ahmed Efendi.

Après l'ordre Mevelevi, ainsi que tous les autres ordres soufis, a été rendu illégal par la République turque moderne en 1925, le Masnavi n'a pas été enseigné dans les mosquées ou en public jusqu'en 1948. À cette époque, Mevlevi Shaykh Tahiru 'l-Mevlevi Efendi (Tahir Olgun), a commencé à enseigner Masnavi à Istanbul dans les mosquées Suleymaniye et Laleli jusqu'à sa mort (1951). Après cela, son successeur, Mevlevi Shaykh Shefik Can Efendi [Shafîq Jân] a enseigné Masnavi à plusieurs endroits à Istanbul et à Uumlsküdar de 1960 jusqu'à sa mort (2005).

À l'heure actuelle, une disciple de Shefik Can Efendi nommée Nur Art I run (qui l'aidait à donner des cours publics après que sa vue s'est détériorée en 1999) enseigne des cours de Mesnevi au public à Istanbul et à Uumlsk & uumldar.

Ce qui suit est traduit d'un chapitre d'un livre sur la tradition Mevlevi par le grand savant turc Mevlevi, Golpinarli (mort en 1982). Il est traduit ici en anglais à partir d'une traduction persane de l'œuvre de Golpinarli.


Études des Masnavi

Il existe un certain nombre d'ouvrages savants écrits sur des thèmes et des enseignements dans le Masnavi, tels que : Khalifa `Abdul Hakim ("La métaphysique de Rumi," 1933, publié à Lahore, Pakistan) William C. Chittick ("The Sufi Doctrine of Rumi: An Introduction," 1974, publié à Téhéran, Iran) K. Khosla ("The Sufism of Rumi," 1987), un théosophe, originaire de l'Inde John Renard ("All the King's Falcons: Rumi on Prophets and Revelation, " 1994), une révision d'une thèse de doctorat (1978) réalisée sous la direction du professeur Annemarie Schimmel. 5 D'autres livres contiennent des chapitres très instructifs sur les enseignements de Rumi dans le Masnavi, comme par Annemarie Schimmel, ("The Triumphant Sun," 1978, "Rumi's Theology," pp. 225-366) par Afzal Iqbal ("The Life and Work of Jalaluddin Rumi," 1956,"Le message du Mathnawi" et "Le poète comme penseur," pp. 175-283) par Franklin D. Lewis ("Rumi-- Past and Present, East and West: The Life Teachings and Poésie de Jal'l al-Din Rumi", 2000, "Les enseignements", pp. 394-419).


Avis de la communauté

Le Masnavi, ou Masnavi-i Ma&aposnavi, également écrit Mesnevi, Mathnawi ou Mathnavi, est un vaste poème écrit en persan par Jalal al-Din Muhammad Balkhi, également connu sous le nom de Rumi, le célèbre poète soufi persan. C'est l'une des œuvres les plus connues et les plus influentes du soufisme. Le Masnavi est une série de six livres de poésie qui totalisent environ 25 000 vers ou 50 000 lignes. C'est un texte spirituel qui enseigne aux soufis comment atteindre leur objectif d'être vraiment amoureux de Dieu.

Écoutez l'histoire t

Le Masnavi, ou Masnavi-i Ma'navi, également écrit Mesnevi, Mathnawi ou Mathnavi, est un vaste poème écrit en persan par Jalal al-Din Muhammad Balkhi, également connu sous le nom de Rumi, le célèbre poète soufi persan. C'est l'une des œuvres les plus connues et les plus influentes du soufisme. Le Masnavi est une série de six livres de poésie qui totalisent environ 25 000 vers ou 50 000 lignes. C'est un texte spirituel qui enseigne aux soufis comment atteindre leur objectif d'être vraiment amoureux de Dieu.

Écoute l'histoire racontée par le roseau,
d'être séparé.

« Depuis que j'ai été coupé de la roselière,
J'ai fait ce bruit de pleurs.

N'importe qui en dehors de quelqu'un qu'il aime
comprend ce que je dis.

Toute personne tirée d'une source
a envie d'y retourner.

A n'importe quel rassemblement je suis là,
se mêlant aux rires et aux deuils,

un ami à chacun, mais peu
entendra les secrets cachés

dans les notes. Pas d'oreilles pour ça.
Corps s'écoulant de l'esprit,

esprit du corps : pas de dissimulation
ce mélange. Mais il ne nous est pas donné

voir l'âme. La flûte de roseau
est le feu, pas le vent. Soyez aussi vide.

اریخ انش ا : اه سال 2001میلادی

ان: مثنوی معنوی؛ اعر: رومی؛ : لی اسلامی ندوشن؛ مقدمه: غلامحسین امیرخانی؛ شمسه: محمد طریقتی؛ متن به خط نستعلیق: سیدعلی سجادی؛ ان، انجمن ان ایران، 1379، ابک 9646271022؛ شعر شاعران ایرانی - سده 13م

ا با اپ بسیار از انجمن ان ایران، اسم اب درعنوان فارسی روی جلد: جلال الدین محمد مولوی، اوراق ات عنوان اثر: مثنوی مولوی؛ ل: : ا لاتین است، شامل مقدمه، دفتر اول تا ششم

از نی چون حکایت میکند، - وز جدائیها شکایت میکند
نیستان تا مرا ببریده اند، - از نفیرم مرد و زن نالیده اند
خواهم شرحه از فراق، - تا بگویم شرح درد اشتیاق
کسی کو دور ماند از اصل خویش، - از جوید روزگار وصل خویش
به هر جمعیتی نالان شدم، - جفت بدحالان خوشحالان شدم
از ظن خود شد یار من، - از درون من نجست اسرار من
من از ناله دور نیست، - لیک چشم و گوش را نور نیست
زجان جان مستور نیست، - لیک کس را دید جان دستور نیست

اریخ ام انی 20/09/1399هجری ا. انی. Suite

Ma première rencontre avec Rumi. La version audio du livre était étrangement bien meilleure que le livre écrit. Le narrateur, Anton Lesser, récite le livre 1 du Masnavi avec une verve et un flair formidables. Cependant, cela ne comprend malheureusement que les 2/5 du livre. La version écrite du livre a été plus difficile à comprendre. Alam Williams essaie de rendre l'idiome aussi juste qu'il le peut, mais pour une raison quelconque, son style de traduction fait que la prose semble décousue. Je suis passé à Mojadeddi pour Book2, et t Ma première rencontre avec Rumi. La version audio du livre était étrangement bien meilleure que le livre écrit. Le narrateur, Anton Lesser, récite le livre 1 du Masnavi avec une verve et un flair formidables. Cependant, cela ne comprend malheureusement que les 2/5 du livre. La version écrite du livre a été plus difficile à comprendre. Alam Williams essaie de rendre l'idiome aussi juste qu'il le peut, mais pour une raison quelconque, son style de traduction fait que la prose semble décousue. Je suis passé à Mojadeddi pour Book2, et la prose était plus facile à suivre, plus cohérente, car Mojadeddi étire la langue anglaise au maximum pour la faire rimer. La plupart du temps, cela fonctionne, mais parce que l'anglais n'est pas persan, ses efforts ont parfois obscurci le texte.

Les vérités spirituelles sont très subjectives. Comme il est dit dans la sourate Waqiah « Nul ne peut toucher à ce livre, sauf les purs ». Il est difficile de discerner un thème sous-jacent, mais un message qui peut être glané très certainement est de ne pas s'appuyer exclusivement sur les constructions de la raison. Pour avoir une foi qui vous illumine sur votre chemin, vous devez avoir cette « croyance en l'invisible » requise. Inversement, si vous ne croyez qu'en ce que vous voyez, votre intellect ne vous mènera pas loin. Comme expliqué dans ma citation préférée :

« La connaissance des livres vous remplit la tête de manière séduisante, elle vous fait signe et cherche l'autorité ne perdez pas la tête soyez comme votre propre plante de pied et puis réfugiez-vous auprès du mystique Polonais L'amour d'un imbécile est un faux ami de la séduction.
Là, vous serez rois, ne regardez pas avec dédain, même si vous êtes chéri, cherchez sa canne à sucre.
Vos pensées une forme tandis que sa pensée est l'âme
Tes fausses mines d'or appartiennent à ce grand pôle maintenant cherche toi en lui tu es vraiment il vole vers lui comme le font constamment les colombes si tu ne veux pas le servir maintenant avec soin
Tu es dans la gueule du dragon comme un ours peut-être que le professeur te délivrera et te tirera de tout mal comme il peut le faire
Tu n'as pas de force alors pleure par crises toute la journée Tu es aveugle donc du guide ne te détourne pas

Ce n'est cependant pas un livre d'aphorismes de style chinois. Rumi nécessite de la rumination. . Suite

[Cela fait partie de mon défi de lecture Autour du monde que j'ai commencé en 2014/2015.]

De toute évidence, l'Afghanistan fait l'actualité depuis longtemps. Ils ont une très longue et riche histoire, ont été conquis par de nombreux peuples, et avant que l'Islam ne s'installe, le peuple afghan était principalement bouddhiste et même zoroastrien. L'alphabétisation n'est pas très élevée en Afghanistan, mais la poésie a traversé les siècles. Il y a quelques poètes modernes, mais j'ai décidé d'aller au classique et de lire du Rumi. Rumi est la revendication [Cela fait partie de mon défi de lecture Autour du monde que j'ai commencé en 2014/2015.]

De toute évidence, l'Afghanistan fait l'actualité depuis longtemps. Ils ont une très longue et riche histoire, ont été conquis par de nombreux peuples, et avant que l'Islam ne s'installe, le peuple afghan était principalement bouddhiste et même zoroastrien. L'alphabétisation n'est pas très élevée en Afghanistan, mais la poésie a traversé les siècles. Il y a quelques poètes modernes, mais j'ai décidé d'aller au classique et de lire du Rumi. Rumi est également revendiqué par l'Iran, mais il est né dans l'une des provinces de ce qui est aujourd'hui l'Afghanistan, mais était la Perse à l'époque.

Ma sélection est une traduction du premier volume de Masnavi-ye Ma'navi de Rumi, ou vers spirituels. Le poème complet compte environ 64 000 vers et a été abrégé en prose par plusieurs personnes en anglais. La version que j'ai obtenue de la bibliothèque est traduite par Alan Williams, et il explique dans son introduction qu'il a tenté de conserver autant que possible la forme et la métrique de la poésie.

Le seul inconvénient de la lecture de cette édition sur le Kindle est que les notes de fin ne sont pas liées aux passages eux-mêmes. Cela aurait été extrêmement utile, car les notes de Williams sont très détaillées. Le livre est magnifique, et contient des histoires merveilleuses, mais aussi beaucoup d'allusions qui m'ont échappé car je n'ai pas lu le Coran. Je pense que si j'étais plus versé dans les écrits islamiques, j'en aurais tiré plus de profit. Dans l'état actuel des choses, je suis heureux de l'avoir lu et de l'avoir vécu, ne serait-ce qu'en surface. . Suite

La version que j'ai lue du Masnavi n'était pas sur Goodreads, donc j'ai révisé le Masnavi, pas cette traduction.

Je savais donc que j'étais confronté à plus de Rumi que les phrases interminables tirées hors de leur contexte et compilées à l'infini dans de petits livres de poésie, et je me rends également compte qu'il est un produit de son temps et de sa culture, mais il était toujours difficile d'ignorer les préjugés de Rumi&aposs. Il y a des histoires de rois juifs essayant d'éradiquer le christianisme (comme c'est idiot, ça a toujours été le contraire), des avertissements de l'enfer pour les gens qui rejettent la version que j'ai lu du Masnavi n'était pas sur Goodreads donc je passe en revue le Masnavi, cette traduction.

Je savais donc que je serais confronté à plus de Rumi que des phrases sans fin tirées hors de leur contexte et compilées à l'infini dans de petits livres de poésie, et je me rends compte aussi qu'il est un produit de son temps et de sa culture, mais il était toujours difficile d'ignorer le préjudice. Il y a des histoires de rois juifs essayant d'éradiquer le christianisme (comme c'est idiot, cela a toujours été le contraire), des avertissements de l'enfer pour les gens qui rejettent le "vrai prophète", des femmes présentées comme des exemples de rejet de la raison, et ainsi de suite - et il y en a BEAUCOUP.

Pourtant, bien sûr, Rumi transcende son temps et son lieu. Il a fait des percées où il s'élève pour embrasser toutes les religions et tous les peuples, nous rappelant que le cœur ardent et passionné éradique nos différences, et il reconnaît continuellement la fausse spiritualité qui peut surgir dans sa propre religion, même parmi les soufis.

Je suis petit, Rumi est humain. Je l'aime encore. Il me fait encore chercher Dieu. Et ce qui vous manque dans tous les livres de poésie abondants, ce sont ses histoires. Rumi est aussi beau conteur qu'il est poète. . Suite

ay qaowm-e ba hajj rafta kujaa-aid kujaa-aid
ô communauté de pèlerins (Hajis) ! Où es-tu? Où es-tu ?

ma&aposshooq hameenjaast beyaa-aid beeyaa-aid
l'être aimé est ici. venir. venir
(écoutez écoutez).

ma&aposshooq-e tu hamsaaya-e deewaar ba deewaar
comme un voisin mur à mur, ta bien-aimée est à proximité

dar baadeeyya sargashta shumaa dar chee hawaa-aid ?
qu'est-ce que tu souhaites en errant dans les déserts ?

ay qaowm-e ba hajj rafta kujaa-aid kujaa-aid
oh communauté de pèlerins (Haj ay qaowm-e ba hajj rafta kujaa-aid kujaa-aid
ô communauté de pèlerins (Hajis) ! Où es-tu? Où es-tu ?

ma'shooq hameenjaast beyaa-aid beeyaa-aid
l'être aimé est ici. venir. venir
(écoutez écoutez).

ma'shooq-e tu hamsaaya-e deewaar ba deewaar
comme un voisin mur à mur, ta bien-aimée est à proximité

dar baadeeyya sargashta shumaa dar chee hawaa-aid ?
qu'est-ce que tu souhaites en errant dans les déserts ?

ay qaowm-e ba hajj rafta kujaa-aid kujaa-aid
ô communauté de pèlerins (Hajis) ! Où es-tu? Où es-tu ?

ma'shooq hameenjaast beyaa-aid beeyaa-aid
l'être aimé est ici. venir. venir
(écoutez écoutez).

gar qasd-e shumaa deedan-e aan khaana-e jaan ast
si vous avez l'intention de voir (clairement) cette maison chérie (la ka'aba)

awwal rukh-e aaeena ba sayqal bezidaa-aid
puis polissez d'abord la brume du miroir (de votre cœur).

ay qaowm-e ba hajj rafta kujaa-aid kujaa-aid
ô communauté de pèlerins (Hajis) ! Où es-tu? Où es-tu ?

ma'shooq hameenjaast beyaa-aid beeyaa-aid
l'être aimé est ici. venir. venir . Suite

Le poème soufi le plus influent jamais écrit, les six livres, le livre deux traite des défis auxquels est confronté le chercheur de l'éveil soufi.En particulier, il se concentre sur la lutte contre soi, et comment choisir les bons compagnons afin de progresser sur la voie mystique. En entrelaçant des histoires amusantes et des homélies profondes, Rumi instruit ses lecteurs dans un style qui leur parle encore directement.

در مورد شعر
https://www.goodreads.com/author_blog.
Le poème soufi le plus influent jamais écrit, les six livres, le livre deux traite des défis auxquels est confronté le chercheur de l'éveil soufi. En particulier, il se concentre sur la lutte contre soi, et comment choisir les bons compagnons afin de progresser sur la voie mystique. En entrelaçant des histoires amusantes et des homélies profondes, Rumi instruit ses lecteurs dans un style qui leur parle encore directement.

Pièce littéraire la plus complète sur le mysticisme soufi, la traduction de Whinfield est largement reconnue comme la meilleure à ce jour. Un excellent "cours d'introduction" avant d'aborder des articles savants sur le soufisme (c'est-à-dire, "Fundamentals of Rumi&aposs Thought" de Sefik Can, ISBN : 1932099794), et extrêmement agréable à lire !

Également disponible sur www.omphaloskepsis.com/ebooks L'œuvre littéraire la plus complète sur le mysticisme soufi, la traduction de Whinfield est largement reconnue comme la meilleure à ce jour. Un excellent "cours d'introduction" avant d'aborder des articles savants sur le soufisme (c'est-à-dire "Les fondamentaux de la pensée de Rumi" de Sefik Can, ISBN : 1932099794), et immensément agréable à lire !

les sujets des postes vues Dernière Activité
livresmasnavi2 1 4 21 octobre 2017 10:21
Pologne / Pologne : Pytanie do Bibliotekarzy 10 114 18 sept. 2015 08:34
masnavi 2 58 01 déc. 2012 02:50

Le Masnavi, tome 1

de Rumi Masnavi est largement reconnu comme le plus grand poème soufi jamais écrit et a été appelé « le Coran en persan ». Le mystique musulman Rumi du XIIIe siècle a composé son œuvre au profit de ses disciples de l'ordre soufi qui porte son nom, mieux connus sous le nom de derviches tourneurs. Afin de transmettre son message d'amour divin et d'unité, il a enfilé des histoires divertissantes et des homélies pénétrantes. S'inspirant des contes populaires ainsi que de l'histoire sacrée, le poème de Rumi est souvent drôle et spirituellement profond.

La nouvelle traduction en vers étincelante du premier livre de Jawid Mojaddedi est cohérente avec les objectifs de l'œuvre originale en présentant les enseignements mystiques les plus matures de Rumi dans des distiques rimés simples et attrayants.
À PROPOS DE LA SÉRIE : Depuis plus de 100 ans, Oxford World's Classics a mis à disposition la plus large gamme de littérature du monde entier. Chaque volume abordable reflète l'engagement d'Oxford envers l'érudition, fournissant le texte le plus précis ainsi qu'une multitude d'autres fonctionnalités précieuses, y compris des introductions d'experts par des autorités de premier plan, des notes utiles pour clarifier le texte, des bibliographies à jour pour une étude plus approfondie, et bien plus encore.


À propos de Masnavi

Le Masnavi de Jalal-ud-din Rumi aurait été engagé pendant quarante-trois (43) ans dans la rédaction du Masnavi. Souvent, des nuits entières étaient consacrées à sa composition, Jalal la récitant et son ami Hasam la copiant et chantant parfois des parties du vers de sa belle voix. À la fin du premier livre, la femme d'Hasam mourut et deux ans s'écoulèrent avant que le travail ne se poursuive.

Le Masnavi est plein de mystères profonds, et est un livre des plus importants dans l'étude des mystères du soufisme qui doit, pour la plupart, être laissé au discernement du lecteur. Jalal lui-même a dit que le grand Amour est silencieux. C'est dans le Silence que nous parviendrons à comprendre le Mystère suprême de l'Amour qui n'a pas de comparaison.

Rumi’s Masnavi est probablement le plus long poème mystique jamais écrit par un seul auteur de toute tradition religieuse. Bien que le contenu de chaque livre du Masnavi soit trop riche et diversifié pour être catégorisé avec soin, on peut néanmoins observer une logique dans la sélection et l'ordre des grandes histoires. Par exemple, ceux de
Le premier livre semble être présenté dans l'ordre de progression sur la voie soufie jusqu'au point culminant représenté par l'histoire finale sur HazratAli (RA).

11 commentaires :

Merci pour le partage de ce poème édifiant.

Je souhaite que tout cela soit traduit en anglais. Peut-être que j'ai besoin d'apprendre à lire l'ourdou. Merci pour le partage.

Merci pour votre gentil post. Cela nous donne vraiment beaucoup d'informations pour le faire. Je suis très optimiste à ce sujet.
Bandes dessinées spirituelles

très bonnes informations sur masnavi.

Mukammal principal phadna chahti hu

belle ancienne collection.
ils étaient vraiment des Couplets Spirituels.
Merci d'avoir posté.
meilleures salutations:
http://mp3videosongs123.blogspot.com

merci pour le guide, mais s'il vous plaît poster ou télécharger masnavi rumi traduction ourdou avec sharah. Merci

Hay eshq da jalva har har ja . khud il aashiq te mashooq banya

Jazak Allah khair pour ce merveilleux site. Je me demande s'il existe une version imprimée disponible ? Je n'ai pas pu trouver la couverture du livre, savoir qui est le traducteur en ourdou et comment acheter cette belle traduction en ourdou. S'il vous plaît laissez-nous savoir. Merci


Le Masnavi, tome 2

Livre 2 de Rumi Masnavi s'intéresse aux défis auxquels est confronté le chercheur de l'éveil soufi. En particulier, il se concentre sur la lutte contre soi, et comment choisir les bons compagnons afin de progresser sur la voie mystique. En entrelaçant des histoires amusantes et des homélies profondes, Rumi instruit ses disciples dans un style qui nous parle encore directement. Dans ce volume, des histoires telles que « Moïse et le berger », « L'homme insensé qui faisait confiance aux bonnes intentions d'un ours » et « Mo'awiya et Satan » sont parmi les plus populaires de tout le Masnavi.

Le poème soufi le plus influent jamais écrit, les six livres du Masnavi sont souvent appelés « le Coran en persan ». Autonome, tout en poursuivant le voyage sur le chemin spirituel, le deuxième livre est ici traduit en distiques rimés dans le style de la traduction primée du premier livre de Jawid Mojaddedi.

À PROPOS DE LA SÉRIE : Depuis plus de 100 ans, Oxford World's Classics a mis à disposition la plus large gamme de littérature du monde entier. Chaque volume abordable reflète l'engagement d'Oxford envers l'érudition, fournissant le texte le plus précis ainsi qu'une multitude d'autres fonctionnalités précieuses, y compris des introductions d'experts par des autorités de premier plan, des notes utiles pour clarifier le texte, des bibliographies à jour pour une étude plus approfondie, et bien plus encore.


MTO Shahmaghsoudi ®

Le caractère sacré du message de l'Islam et la tradition du Saint Prophète Mohammad (que la paix soit sur lui) ont été conservés intacts grâce à une chaîne de transmission ininterrompue par les grands maîtres de Maktab Tarighat Oveyssi®.

Selon Hujwiri, Attar Niyshabpouri et Cheikh Mohammad Ghader Bagheri, le premier récipiendaire de la cape du Saint Prophète Mohammad (psl) était Oveys Gharani. Alors qu'Oveys Gharani n'a jamais réellement visité ou posé les yeux sur son maître spirituel Hazrat Mohammad (psl), il le connaissait dans son cœur. Cette méthode de cognition cœur à cœur est le genre de relation spirituelle qui devrait exister entre le chercheur et l'enseignant spirituel. L'enseignant spirituel ou maître soufi également connu sous le nom de « Pir », signifiant la « lumière du chemin », illumine les ténèbres pour aider les chercheurs à trouver le chemin de leur vrai Soi.

Parfois, le Prophète disait de Hazrat Oveys : « Je sens le souffle du Miséricordieux venir du Yémen. Ce faisant, le Prophète a confirmé la méthode de communication cœur à cœur par laquelle Hazrat Oveys avait reçu le essence de l'Islam.

Oveys Gharani a dit : « Garde la garde sur ton cœur », ce qui en arabe se dit « alayka bi-ghalbik ».

Dans le célèbre livre de poésie, Masnavi, de Jalaleddin Rumi, nous trouvons la déclaration suivante du prophète Mohammad (psl) à propos d'Oveys Gharani :

” Le Prophète Mohammad (psl) dit que la brise apporte O'men !

Le parfum divin du Yémen.

L'odeur du Ramin vient des Veys

Le parfum de Dieu d'Oveys.

Parfum céleste d'Oveys de Dieu,

Ravi du cœur du Prophète de Dieu.

Abandonnant volontairement son être mortel

Que les terrestres (Oveys) deviennent célestes.” (Rumi, 716)

Hujwiri, Kashf al-Mahjub (Téhéran, Publication Mi Kabir, 1957)

Cheikh Farid al-din Attar, Tazkeret al-Ulia (Téhéran : Publications Amir Kabir, 1964)

Cheikh Mohammaad Ghadeer Baghiri, Aghtab Oveyssi (Téhéran : Amin Publications, 1973)


JALÁLU'D-DÍN RÚMÍ

"NOTRE VOYAGE EST VERS LA ROSIERE DE L'UNION"
JALÁLU'D-DÍN RÚMÍ.

PRÉFACE

Je désire remercier M. R. A. Nicholson pour son aimable et généreuse permission d'utiliser des sélections de son Dīvāni Shamsi Tabriz, ainsi que ses éditeurs, la Cambridge Press. Je suis profondément redevable à M. E. H. Whinfield pour m'avoir permis d'utiliser des citations de son interprétation de la Masnavi (Série Orientale de Trübner). Je remercie également cordialement M. John Hastie de m'avoir donné la permission de citer quelques passages du "Festival of Spring" de feu le professeur Hastie (James Maclehose and Sons, Glasgow). Les poèmes cités dans ce volume sont intitulés : « Ta rose », « J'ai vu l'hiver se tisser », « L'amour sonne la musique des sphères », « Les âmes émues d'amour » et « Les bien-aimés tout en tous ». Toutes les autres traductions de la poésie lyrique de Jalálu'd-Dín Rúmí sont de M. R. A. Nicholson. À ces messieurs, et à ceux que j'ai laissés sans nom, j'offre mes remerciements les plus chaleureux pour leur aide, leur sympathie et leur intérêt dans ma tentative de "vulgariser les plus sages des soufis persans".

LONDRES ,
janvier 22, 1907.

CONTENU

NOTE ÉDITORIALE

L'objet des éditeurs de cette série est très précis. Ils souhaitent avant tout que, à leur humble manière, ces livres soient les ambassadeurs de la bonne volonté et de la compréhension entre l'Orient et l'Occident, l'ancien monde de la Pensée et le nouveau de l'Action. Dans cette entreprise, et dans leur propre sphère, ils ne sont que les adeptes du plus haut exemple du pays. Ils sont convaincus qu'une connaissance plus approfondie des grands idéaux et de la haute philosophie de la pensée orientale peut aider à un renouveau de ce véritable esprit de charité qui ne méprise ni ne craint la nation d'une autre croyance et couleur.

L. CRANMER-BYNG.
S.A. KAPADIA.

SOCIÉTÉ NORTHBROOK,
21, CHEMIN CROMWELL,
KENSINGTON, S.W.

INTRODUCTION

I. L'ORIGINE DU SÚFÍISME

Chez les mahométans, le súfíisme, ou mysticisme persan, est connu sous le nom de tasawwuf. Le mot Sidi est dérivé de súf, signifiant "laine". Lorsqu'une petite secte perse à la fin du VIIIe siècle après J.-C. s'est détachée de la religion musulmane orthodoxe et s'est engagée sur une voie indépendante, elle a ignoré les robes coûteuses et l'ostentation mondaine et s'est vêtue d'un vêtement de laine blanche. Par conséquent, ils étaient connus sous le nom de « porteurs de laine » ou soufis.

Le professeur Edward G. Browne [1] donne quatre théories concernant l'origine du súfíisme, à savoir : (1) Doctrine ésotérique du prophète.(2) Réaction de l'esprit aryen contre une religion sémitique. (3) Influence néo-platonicienne.(4) Origine indépendante. Aucune des quatre théories ne satisfait entièrement le savant professeur, et il est bien certain que la dernière théorie mentionnée n'a que très peu d'importance. Le professeur Browne semble en faveur d'une "croissance spontanée" existant sous diverses formes, sous divers noms à travers le monde civilisé mais après tout ce n'est pas une preuve très tangible. De plus, nous devons garder à l'esprit que les philosophes néo-platoniciens ont rendu visite à la cour perse au VIe siècle de notre ère et y ont fondé une école sous le règne de Núshír-wan. Il est donc hautement probable que ces sept philosophes, forcés de quitter leurs foyers par la tyrannie de Justinien, qui interdisait l'enseignement de la philosophie à Athènes, auraient eu une influence considérable sur quelques-uns des Perses les plus réfléchis. Nous allons maintenant découvrir que cette théorie est confirmée par des preuves internes.

Étudions brièvement les principes du néo-platonisme. Les néo-platoniciens croyaient au bien suprême comme source de toutes choses. Auto-existant, il a généré de lui-même. La création était le reflet de son propre Être. La nature était donc imprégnée de Dieu. La matière était essentiellement inexistante, une ombre temporaire et toujours en mouvement pour l'incarnation du Divin. Les néo-platoniciens croyaient que par l'extase et la contemplation du Tout-Bien, l'homme s'élèverait à cette Source d'où il venait. Ces points portent directement sur l'enseignement soufi. Ils forment un large aperçu des principes du súfíisme. Les soufis, pour des raisons capricieuses et autres, ont élaboré ces idées, leur ont donné un cadre riche et magnifique et, ce qui est très important, ont construit à leur sujet l'une des phases les plus intéressantes de la poésie mystique que le monde ait jamais connue, et ce particulier On peut dire que la phase date du XIIe siècle après JC

Ainsi, je pense, il sera facilement admis que les soufis devaient certainement quelque chose aux néo-platoniciens. Le cri pour le Bien-aimé était dans leurs cœurs avant l'arrivée des philosophes grecs, mais le néo-platonisme a fait appel à leurs esprits orientaux. C'était un tremplin à travers le fleuve de leurs tendances spirituelles particulières, et ils marchèrent dessus, et se mirent à poser d'autres pierres de l'autre côté du fleuve. J'ai souligné les similitudes entre cette croyance particulière grecque et persane. Il y avait cependant une différence très importante. La conception néo-platonicienne de Dieu était purement abstraite, celle du soufi essentiellement personnelle, en ce qui concerne les premiers soufis. Nous considérerons d'autres influences qui se sont exercées sur le soufisme un peu plus tard. Il y a une très grande différence entre le súfíisme primitif et les ajouts élaborés qui ont suivi en tant que question évolutive bien sûr.

Bref, le néo-platonisme était donc la doctrine de l'extase. Une citation de la lettre de Plotin à Flaccus sur l'extase montrera encore plus les similitudes entre cet enseignement grec et persan :

« Le sage reconnaît en lui l'idée du Bien. Il la développe en se retirant dans le Lieu Saint de sa propre âme. Celui qui ne comprend pas comment l'âme contient en elle le Beau, cherche à réaliser la beauté au dehors, par une Son but devrait plutôt être de se concentrer et de simplifier, et ainsi d'élargir son être au lieu de sortir dans le Manifold, de l'abandonner pour l'Un, et ainsi de flotter vers le haut vers la Source Divine de l'Être dont le ruisseau coule en lui."

C'est le Soufiisme en prose. Le Soufi a transformé la même conception en poésie.

II. LES PREMIERS SÚFÍS.

Abú Hashím (ob. 150 A.H. ) fut le premier à porter le nom de Súfí, tandis que Dhu'l-Nún-al-Misri (245 A.H. ) aurait donné au súfíisme sa forme permanente. Rābi'a, de Basra, fut la première femme à rejoindre la secte, et sa sainteté et ses paroles sages ont été préservées par Farídu'd-Dín 'Attár. Un jour, une grande maladie s'abattit sur Rabi'a, et lorsqu'on lui en demanda la raison, elle répondit : « Je me suis attardé sur les joies du Paradis et c'est pourquoi mon Bien-Aimé m'a châtié.

Rābi'a ne croyait pas au mariage terrestre. Sa remarque à ce sujet est la suivante : « Les liens du mariage sont descendus sur moi. Je ne suis pas à moi, mais à mon Seigneur, et je ne dois pas Lui être infidèle. 'Attár nous informe également que lorsqu'on a demandé à Rabi'a si elle détestait le diable, elle a répondu : "Mon amour pour Dieu ne me laisse pas le temps de le haïr." Rābi'a était une femme d'une grande indépendance de pensée, éthique plutôt que métaphysique dans ses remarques, et fortement opposée aux cérémonies extérieures. On dit qu'elle est morte à Jérusalem, 753 A.D. C'est à Ramla, en Palestine, qu'un noble chrétien a construit un couvent (Khāngāh) pour les Soufis. Ainsi, dans les premiers jours, la secte a défié la condamnation de la monerie de son Prophète en construisant une demeure pour les membres de l'ordre. Les Soufis étaient fortement opposés à l'idée d'un libre arbitre ou d'une personnalité distincte et auto-existante en dehors du Bien-aimé. L'idée du musulman orthodoxe était précisément l'inverse. Les Soufis ont toujours fait du Coran leur manuel. Avec une licence infinie, ils en citent ingénieusement, et ajoutent encore plus ingénieusement leurs propres explications lorsque cela est nécessaire. Il y avait sans doute des raisons politiques pour adopter cette méthode de dissimulation des idées hétérodoxes sous le manteau de l'orthodoxie. On verra cependant, au fur et à mesure que la secte grandit et élargit encore ses vues, que ces savants compromis n'empêchèrent pas l'apparition de martyrs parmi eux à l'avenir.

À la fin du deuxième siècle de la Hijira, les Soufis étaient un ordre religieux très respecté. Au siècle suivant, non seulement le quiétisme s'était transformé en panthéisme, mais le panthéisme avait allumé la croyance que l'aimé et l'amant étaient identiques. L'étape était inévitable et à ce stade, c'est que le súfíisme est devenu essentiellement mystique, et il est devenu plus mystique à mesure que les années avançaient. Vers cette époque, c'est-à-dire le début du troisième siècle de l'hégire, nous rencontrons deux soufis intéressants qui semblent avoir été les principaux moteurs de ce nouveau développement, du nom de Bayázíd et Mansur al-Halláj.

Concernant le saint Bayázíd, une histoire intéressante est racontée dans le quatrième livre du Masnavi. Le saint surprit un jour ses disciples en disant : « Voici, je suis moi-même Dieu Tout-Puissant. Il n'y a pas de Dieu à côté de moi, adorez-moi ! » Les disciples, pensant que leur Maître était hors de lui, lui dirent, quand l'étrange extase fut passée, ce qu'il avait dit. Bayázíd répondit promptement : « Si je recommence, tuez-moi tout de suite ! Ses disciples aiguisèrent donc leurs couteaux. Une fois de plus Bayázíd s'écria : « Dans mon vêtement il n'y a rien d'autre que Dieu, que vous le cherchiez sur terre ou au ciel. Les disciples, horrifiés par ses remarques, ont immédiatement plongé leurs couteaux dans le corps de Bayázíd. Mais leurs lames ont été retournées contre leurs propres gorges, de sorte qu'ils sont morts. Il expliqua aux quelques disciples, qui ne l'avaient pas frappé, que l'extase qu'il avait éprouvée s'anéantissait : « Sa forme s'est évanouie, il n'est qu'un miroir. Les disciples qui l'avaient frappé virent leur propre visage dans ce miroir et se blessèrent ainsi, et non Bayázíd, dont l'âme avait quitté le miroir de son corps et ne faisait qu'un avec le Bien-aimé.

Peut-être que la vie de Mansur al-Halláj est encore plus intéressante. Qu'il soit un simple aventurier ou un véritable représentant du Soufisme est toujours sujet à controverse parmi les Soufis modernes.Il sera parfaitement sûr de le décrire comme un saint ou un vagabond. Il était peut-être les deux extrêmes pour répondre aux nécessités d'une carrière très excitante et mouvementée. Il est né à la fin du IXe siècle après J. Selon sa propre croyance, il pouvait écrire des versets égaux à ceux du Coran. Il est allé mieux que la théorie du « surhomme », cependant, et s'est appelé Dieu, et ses disciples après les divers prophètes. Akbar s'appelait Dieu, mais la déification dans ce cas ne sonnait pas de sa propre trompette, elle sonnait de la trompette d'un poète enthousiaste : "Voyez Akbar et vous voyez Dieu." Al-Halláj visita l'Inde dans le but d'étudier la magie, et y vit le célèbre tour de la corde, exécuté à cette occasion par une femme, un point d'un intérêt considérable. [2] Ce mystique-aventurier a écrit quarante-six livres et a certainement acquis une influence considérable sur les classes inférieures par ses nombreux signes et merveilles. On dit qu'il a contesté la nécessité de faire un pèlerinage à La Mecque en déclarant que par des pratiques occultes, il pouvait être effectué aussi bien dans n'importe quelle pièce. À une certaine occasion, cependant, nous ne pouvons nous empêcher d'admirer l'esprit et l'aptitude d'Al-Halláj. Un jour, il étendit la main vide et sortit de l'air une pomme qu'il prétendait avoir cueillie au paradis. L'un de ses témoins a contesté son affirmation, car cette pomme particulière était mangée par les asticots et n'était donc pas d'origine divine. Al-Halláj répondit aussitôt : « C'est parce qu'il est sorti de la Demeure de l'Éternité à la Demeure de la Décadence : c'est pourquoi la corruption a trouvé son chemin dans son cœur !

Al-Halláj, en raison de ses divers enseignements hérétiques, a été emprisonné et soumis à toutes sortes de cruautés. Courageusement, il s'avança vers le lieu de la crucifixion. Pendant quatre jours, il a été cloué sur une croix des deux côtés du Tigre. De ces tortures, il a finalement été libéré. Dix ans plus tard, il fut exécuté, disant à ses disciples qu'il reviendrait vers eux dans trente jours, et récitant avec exultation des poèmes, il s'écria : « De sa propre coupe, il m'offrit à souper, car telle est l'hospitalité ! Un de ses commentaires sur le súfíism&mdasha très ironique&mdashwas : "Ce qui est à moi, car par Dieu je n'ai jamais distingué un instant entre le plaisir et la douleur!" Un autre de ses dictons était : « Le chemin vers Dieu est en deux étapes : un pas hors de ce monde et un pas hors du monde à venir, et voilà ! tu es là avec le Seigneur ! Quels qu'aient été les défauts d'Al-Halláj, et ils étaient nombreux, au moins on peut dire de lui qu'il était un homme courageux. Avec tout son fanatisme, son indiscrétion absurde et son amour de la conjuration, il a laissé beaucoup de valeur aux Soufis. Le gouvernement, à cette époque, a fait tout ce qui était en son pouvoir pour restreindre la publicité de ses livres, mais une lumière qui n'a jamais été un instant mise sous un boisseau ne peut être cachée la tentative même de l'effacer est en soi la cause d'une plus vive et recherche plus persistante.

Au cinquième siècle de la Hijira, nous pouvons noter Abu-l-Khair comme le premier à donner une signification politique au súfíisme, et Imān Ghazālī comme le premier à lui donner une base métaphysique. A cette époque, nous trouvons dans les livres soufis de nombreux termes empruntés aux néo-platoniciens. Les livres sur l'éthique, ainsi que la poésie, s'imprégnaient maintenant d'idées soufies.

III. LA NATURE DU SÚFÍISME

Les Soufis sont des gens qui ont préféré Dieu à tout, de sorte que Dieu les a préférés à tout.&mdash DHU'L-NUN . [3]

Dans la foi islamique, il y a huit paradis disposés les uns dans les autres par étapes ascendantes. Le plus haut s'appelle "Le Jardin d'Eden". Tous sont de beaux jardins pleins de fleurs et d'arbres luxuriants, au milieu desquels brillent les dômes et les minarets de palais magnifiques, riches en pierres précieuses, où les défunts sont régalés et divertis par de belles houris. Tous les paradis sont arrosés par des rivières, telles que le Kevser, le Tesním et le Selsebíl. Le grand arbre Tūba pousse dans le paradis le plus élevé, ses branches tombent dans les sept autres jardins. [4] Cette brève description suffira à montrer la nature du ciel musulman. Que ce soit une création glorifiée de la terre à huit degrés est évident. C'était sensuel plutôt que métaphysique. Les cinq mondes des Soufis sont :

1. Le "Plan de l'Absolu Invisible".
2. Le « relativement invisible ».
3. Le "monde des similitudes".
4. Le « Monde Visible » (ou le plan de « Forme, Génération et Corruption »).
5. Le "Monde de l'Homme".

Ces cinq plans sont souvent considérés comme trois : l'« Invisible », l'« Intermédiaire » et le « Visible » ou encore simplement le « Visible » et « Invisible ». Au-dessus du « Plan de l'Absolu Invisible » se trouve un infini que l'on pourrait peut-être comparer à « L'Empyrée sans espace » de Dante. Les soufis considéraient l'existence de l'âme comme prénatale. De plus, la pleine perception de la Beauté Terrestre était le souvenir de cette Beauté Suprême dans le monde Spirituel. Le corps était le voile mais par extase (Hal) l'âme pouvait contempler les Mystères Divins. Comme Avicenne, dans son poème sur l'âme, l'a écrit :

Lo, il a été lancé
Au milieu des panneaux indicateurs et des demeures en ruines de ce monde désolé.
Il pleure, quand il pense à sa maison et à la paix qu'il avait,
Avec des larmes jaillissant de ses yeux sans s'arrêter ni se reposer,
Et avec un deuil plaintif, il couve comme un privé
O'er telle trace de sa maison que les vents quadruples ont laissé.

La création était considérée comme la sortie du Tout-Beau. Le monde visible et tout ce qu'il contenait était un reflet du Divin, une scène toujours changeante pleine de l'Esprit de Dieu. Le beau poème suivant de Jámí, de Yusuf-u-Zulaykha, illustrera la conception du Soufi du Bien-aimé et sa signification et sa relation avec son monde d'amoureux :

Pas de miroir pour refléter sa beauté,
Ni peigne pour toucher, il bloque la brise du matin
Ne'er a remué ses tresses pas de collyre
A prêté de l'éclat à ses yeux sans joues roses
O'ershadowed par des boucles sombres comme la jacinthe,
Il n'y avait pas non plus de duvet de pêche.
A lui-même il chantait l'amour
Dans une mesure sans paroles. Par lui-même, il a coulé
La mort de l'amour.
Une lueur en est tombée sur l'Univers
Et sur les anges, et ce seul rayon
Ébloui les anges, jusqu'à ce que leurs sens tourbillonnent
Comme le ciel qui tourne. Sous des formes diverses
Chaque miroir l'a montré, et partout
Sa louange était chantée dans de nouvelles harmonies.
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Les esprits qui explorent les profondeurs
Des mers sans limites, où les cieux nagent
Comme un petit bateau, crié d'une seule voix puissante,
« Louange au Seigneur de tout l'univers !
Sa beauté se montre partout,
Et à travers les formes des beautés terrestres brille
Obscur comme à travers un voile.
Où vois-tu un voile,
Sous ce voile, il se cache. Quel que soit le coeur
Doth céder à l'amour, il le charme. Dans son amour
Le cœur a la vie. Le désir de Lui, l'âme
A la victoire. [5]

L'homme était donc une partie de Dieu, parce qu'il était un fragment du Tout ou, mieux encore, il était une émanation divine. [6] Le Soufi a reconnu ce fait, et son désir suprême était d'être réuni avec le Bien-aimé. Sa difficulté, cependant, était de garder à l'esprit que son culte devrait toujours être de Dieu, et non des nombreuses belles formes de Dieu. L'amour entra dans son cœur, et il s'efforça de reconnaître que les objets terrestres, si chers et beaux qu'ils fussent, n'étaient que des lanternes où brillait la Lumière de Dieu. Ici, il faut bien admettre que le soufisme échoue souvent. Les poètes soufis étaient très attachés aux louanges excessives de la beauté physique, et nous constatons souvent, avec toute la tolérance et l'ingéniosité que nous pouvons apporter, que certaines des lignes de Háfiz ne sont pas plus spirituelles que celles d'Anacréon, à qui il a été comparé. Nous avons un certain nombre de mots soufis avec un sens strictement soufi, mais il ne serait pas sage de pousser trop loin l'analogie de l'amour terrestre et de dire que tout ce que Hafiz a écrit était spirituel. Les poètes soufis, pour la plupart, ont écrit sur l'Amour de Dieu dans les termes appliqués à leurs belles femmes, pour la simple raison que personne ne peut écrire la langue céleste et être compris en même temps. Faut-il s'étonner que les Soufis, se souvenant encore de leurs vieilles chansons d'amour, de leurs vieux plaisirs terrestres chez les femmes qui leur sont chères, trouvent difficile ne pas d'appliquer de tels noms, de telles idées même dans leur amour de l'Aimé ? Prenez ces expressions au pied de la lettre et beaucoup d'entre elles sont sensuelles, mais considérez-les comme des efforts courageux, forts, chargés d'une grande ferveur spirituelle, après Dieu, et vous annihilerez immédiatement les préjugés et vous serez tout près de comprendre le sens du súfíisme. Nous n'avons pas besoin de voler vers Mme Grundy et de chercher refuge sous son aile hypocrite quand certains soufis vraiment pieux et sincères appellent Dieu "l'éternel chéri" ou chantent les boucles de la bien-aimée. En étudiant le súfíisme à partir de la poésie súfí, nous devons toujours nous rappeler que la poésie orientale est essentiellement érotique dans son expression, mais tout aussi essentiellement symbolique dans son expression. sens. Nous devons également garder à l'esprit&mdasand ce point doit avoir eu son influence sur le súfíism&mdash que la récompense du musulman pour avoir vécu une bonne vie, selon l'enseignement de Mahomet, était qu'il devrait jouir d'un éternel liaison avec belle houris.

On peut se demander si l'objet terrestre de l'Amour n'était qu'une simple ombre passagère de Dieu, l'homme qui aimait cet objet était également insignifiant. Et encore, comment Dieu peut-il être le Tout-Un quand, selon la thèse soufie, Il s'est divisé en création ? La partie n'est pas égale au tout. Ces questions sont faciles à répondre. Les étoiles brillent dans le ciel et au sein de la mer sans diminution. Que la mer passe, et les ombres des étoiles passent aussi mais les étoiles sont toujours là. Ainsi, lorsque le monde passera, ce ne sera que la disparition d'innombrables ombres que nous appelons l'Humanité. Dieu sera toujours là, et nous y serons encore parce que nous sommes venus seuls de Lui. Il y avait une Voix qui résonnait dans les hommes et les femmes, dans les montagnes et dans les mers, dans les bêtes de la jungle et le balancement des étoiles. C'était la Voix de l'Amour, le grand appel dans l'Au-delà vers lequel toutes choses doivent aller. Cette Voix au Soufi était Dieu appelant Ses amants dans une seule chambre, un puissant festin d'amour. Jámí a exprimé la finalité de l'Amour dans les lignes suivantes :

Regarde, jusqu'à ce que le regard ne s'arrête pas
J'ai grandi pour être elle que je regarde,
Elle et moi non plus, mais en Un
Indivisé Être mélangé.
Tout ce qui n'est pas, il ne faut jamais
Souffrir de la blessure de l'absence
Et quiconque dans Love's City
Entre, ne trouve que de la place pour un,
Et mais dans UNITÉ Union.

Le Révérend Professeur W. R. Inge, dans Mysticisme chrétien, a apporté de nombreuses critiques négatives à l'encontre du súfíisme. Il remarque : « Les Soufis, ou mystiques mahométans, usent très librement du langage érotique, et semblent, comme de vrais Asiatiques, avoir tenté de donner un caractère sacramentel ou symbolique à l'indulgence de leurs passions. Le même écrivain accuse Emerson de « jouer avec le mysticisme panthéiste de type oriental », et le compare ensuite aux soufis persans en raison de son auto-déification. Ce critique, dans son désir de diffamer les soufis, déclare qu'ils sont parmi les mystiques les plus choquants et blasphématoires, car ils croient que cet état est présent chez eux même dans leur vie terrestre. Ceci, cependant, n'est pas un enseignement des Soufis, et, à juste titre, nous ne pouvons même pas excepter les paroles de Bayázíd déjà mentionnées, car ici il nie sans aucun doute toute prétention à la personnalité humaine, n'admettant que Dieu. Soi-la déification n'est pas un enseignement des soufis. De même que la croyance bouddhiste au Nirvana n'était qu'un état à atteindre progressivement, après beaucoup d'efforts et une discipline sévère, de même la fusion du Bien-aimé et de Son amant était une croyance et un bel espoir loin de l'horizon spirituel. Hadj Khan, dans son livre intéressant Avec les pèlerins à la Mecque, aborde brièvement cette secte et mentionne « sept étapes » dans la croissance spirituelle du soufi, et non une proclamation arrogante de la divinité et de l'homme étant égaux dans l'existence terrestre. L'échelle progressivement ascendante du ciel du soufi est un autre point en faveur de cet argument. « Car l'amour que tu voudrais trouver exige le sacrifice de soi jusqu'à la fin afin que le cœur soit rempli de la passion de se tenir dans le Saint des Saints, dans lequel seul les mystères du Vrai Bien-Aimé peuvent t'être révélés. " Le soufi moyen était un poète. Tout ce qui était beau était Dieu pour lui. Il s'efforçait d'être chaque jour plus près du Beau, et ainsi son âme balayait de fleur en fleur, de plus en plus haut, jusqu'à ce qu'il soit absorbé dans le Divin.

Nous avons maintenant vu que le Soufiisme est essentiellement une religion d'Amour sans credo ni dogme. Aucun enfer impitoyable ne surgit dans les croyances du Soufi. Il n'a aucun une manière théorie pour la Vie au-delà : « Les voies de Dieu sont comme le nombre des âmes des hommes. Il y a une splendide et magnifique largeur d'esprit dans cette remarque soufie. Cet enseignement antisectaire devrait être appliqué à toutes les religions. Elle tendrait à adoucir et à approfondir les pensées des hommes, qui oublieraient les petits non-essentiels des croyances et des dogmes, perdus dans la perception du Tout-Beau.

IV. L'INFLUENCE DU SÚFÍISME

Cet amour forme ici le centre qui s'étend de tous côtés et dans toutes les régions.&mdash HEGEL .

Bien que Jalálu'd-Dín Rúmí ait vécu pendant cinquante ans dans une ville turque, il n'utilisait presque jamais de mots turcs, mais néanmoins son influence sur la poésie turque était très considérable. Les poètes turcs de cette époque ont répandu d'innombrables « distiques spirituels » de nature mystique. En effet, presque tous les poètes ottomans étaient soit des soufis, soit des hommes qui écrivaient à la manière des soufis persans. Le fils de Jalál, le sultan Valad, a écrit en turc ce qui suit concernant son père :

Wot vous bien Mevláná est des saints le pôle
Tout ce qu'il dit, faites-le en entier.
Toutes ses paroles sont des miséricordes du Roi Céleste
Si bien que les yeux des aveugles s'ouvrirent, chantèrent-ils.

L'influence soufie sur la poésie turque, de nombreuses années après la mort de Jalál, s'est progressivement affaiblie au fil du temps et leur poésie est devenue moins mystique. Les Français étaient probablement responsables de ce changement dans une certaine mesure.

Ensuite, encore une fois, le súfís a influencé la poésie de l'Inde, mais dans ce cas, il y avait une influence des deux côtés, et les súfís ont probablement emprunté certaines des idées bouddhistes, en particulier en ce qui concerne leur conception ultérieure de l'absorption divine. La remarque suivante d'Abu Bahu al-Shiblí pointe certainement vers la croyance que les Soufis ont inculqué certaines idées de la Philosophie Vedanta : &mdash"Tasawwuf est le contrôle des facultés et respect des respirations."

La poésie soufie a grandement influencé la pensée occidentale. Beaucoup de mystiques allemands ont écrit comme les poètes soufis l'avaient écrit avant eux. On peut citer en particulier Eckhart, Tauler et Suso. Concernant le dernier mentionné, je peux citer le passage suivant pour démontrer mon sens : « Les amis terrestres doivent nécessairement endurer pour être distincts et séparés de ceux qu'ils aiment sauf toi, ô douceur insondable de tout véritable amour, fond dans le cœur de ton bien-aimé, et verse-toi pleinement dans l'essence de son âme, que rien de toi ne reste à l'extérieur, mais que tu sois uni et uni avec beaucoup d'amour à ton bien-aimé." Il y avait un langage ravissant à la fois avec les mystiques persans et allemands. La grande différence entre eux était que les mystiques allemands, pour la plupart, étaient des ascètes, les Perses ne l'étaient pas. Au dix-neuvième siècle, Hegel a fait l'éloge de Jalálu'd-Dín Rúmí, le qualifiant de grand penseur ainsi que de grand poète, mais d'une manière ou d'une autre, il semble mettre le panthéisme de Jalál en premier, son mysticisme en second. N'était-ce pas mettre la charrue avant les bœufs ?

Retracer l'étendue de l'influence de la pensée soufie en Angleterre serait extrêmement intéressant, mais les limites de ce petit livre ne nous permettront pas de le faire. L'influence a d'abord été parmi les rares mais optimistes amoureux de l'Orient croient que la pensée orientale devient chaque jour plus intéressante pour les esprits occidentaux. L'étudiant sait que le rendu d'Omar Khayyám par Edward FitzGerald était tout sauf une traduction fidèle que FitzGerald a secoué les mots d'Omar comme autant de dés et les a mis sur une musique de vin, de roses et de pessimisme. Le Club Omar Khayyam a lu FitzGerald, mais pas Omar Khayyam, et en conséquence ils sont tombés dans l'erreur d'associer Omar à Bacchus. Mais, néanmoins, nous devons être reconnaissants à FitzGerald. Il nous a donné un grand poème et a poussé, espérons-le, nombre de ses innombrables lecteurs à une étude plus fidèle de la poésie persane. L'infatigable Dr Johnson a écrit ce qui suit sur le poète persan, qui est le sujet de notre présent volume : « Il expose au Pèlerin les secrets de la Voie de l'Unité et dévoile les Mystères de la Voie de la Vérité éternelle. A propos de nos poètes modernes, j'ai cité ailleurs quelques lignes de M. Arthur Symons sur un derviche dansant. Beaucoup de poèmes de feu Thomas Lake Harris sont de nature soufie. Dans le magnifique poème "Marpessa" de M. Stephen Phillip, les vers suivants sont pleins du mysticisme de Sidi :

Pour eux,
Cherchant ce visage parfait au-delà du monde,
Approche en vision des semblants terrestres,
Et touchez, et aux ombres s'enfuient.

Il est intéressant de noter qu'au moins un Anglais célèbre a adopté l'enseignement soufi. Je veux parler de Sir Richard Burton. [7] Les Soufis croyaient corps et âme dans les belles lignes de Cameons, le poète pour qui Burton avait une si grande affection :

Fais ce que ta virilité t'ordonne de faire, de personne d'autre que de toi-même n'attends des applaudissements.
Il vit et meurt le plus noble qui fait et garde ses lois autodidactes.
Toute autre vie est une mort vivante, un monde où il n'y a que des fantômes
Un souffle, un vent, un son, une voix, un tintement de grelot de chameau.

V. ANALYSE DE LA RELIGION D'AMOUR

Rangez l'histoire d'amour que les voyageurs racontent
Servez-vous Dieu de toutes vos forces.
JALÁLU'D-DÍN RÚMÍ.

Le Soufiisme est donc la religion de l'Amour.Lafcadio Hearn nous dit, à sa manière inimitable, que l'amour terrestre est provoqué par les souvenirs d'innombrables amours du passé, une foule de fantômes de vous cherchant à nouveau dans votre ego momentané la joie de l'Amour. Schopenhauer, avec beaucoup de fierté, cite Rochefoucauld comme ayant dit que "l'amour peut être comparé à un fantôme puisque c'est quelque chose dont nous parlons mais que nous n'avons jamais vu". Précisément, mais ce n'est pas une affirmation antagoniste, comme le supposait Schopenhauer. Plutôt que de déprécier la beauté de l'Amour, c'est une défense inconsciente d'une très grande vérité. L'amour ne peut être comparé qu'à l'amour. Il n'y a rien d'autre à comparer. Personne n'a vu l'Amour, parce que personne n'a vu Dieu. Un petit enfant joue aux funérailles et enterre tendrement un papillon mort, non pas parce qu'il comprend le mystère de la Mort, mais parce que l'Amour a suscité l'action. Et ainsi nous aimons sans savoir le pourquoi et le comment. Les scientifiques ont déjà prouvé que le premier amour n'est contrôlé par aucun des individus aimant qu'il est mais l'expression de milliers de tendances dans des vies passées. Que l'Amour puisse être toujours personnel, toujours limité à l'individu, est impensable. Nous devons reconnaître un jour que ces innombrables tendances, ces efforts pour les hommes et les femmes semblant tenir les affinités de nos âmes, n'étaient que la découverte momentanée de Dieu dans ses créatures. Nous n'aimons pas une femme simplement parce qu'elle est jolie, possède un maniérisme agréable. Nous l'aimons parce que, d'une manière indescriptible, elle chante une chanson que nous seuls pouvons pleinement comprendre, une voix qui élève notre âme et la rend forte. Nous suivons cette Figure Invisible d'un pays à l'autre, de cœur à cœur, de la Mort à la Vie, indéfiniment. Quand l'Amour aime l'Amour pour lui-même, quand le moi est mort, nous Le rencontrerons. Nous trouverons le Bien-Aimé être la Perfection, la réalisation de ce désir fort qui nous a fait nous perdre dans les autres. Plus nous nous perdons en Dieu, plus nous le trouvons. Les hommes et les femmes aiment et meurent. Mais l'Amour est une Essence Divine œuvrant à travers et à travers d'innombrables vies pour sa propre gloire éternelle. La personnalité n'est limitée qu'au monde fini et peut-être à une phase ou deux au-delà de la tombe. Même cela est la somme totale d'innombrables soi-disant personnalités dans le passé. Nous aimons instinctivement. S'il était entièrement physique, alors il meurt avec la mort de l'objet. Si c'était infiniment plus que cela, si c'était l'amour du Bon et de la Pureté et du Beau qu'il vit à jamais. Mais ces choses ne vivent pas éternellement dans l'humanité. Ils font partie de cette Essence omniprésente et de l'Amour Divin. Aimez la lumière de Dieu dans les hommes et les femmes, et non les lanternes à travers lesquelles Elle brille, car les corps humains doivent se transformer en poussière, les souvenirs humains, les désirs humains, s'évanouir. Mais l'amour du Tout-Bon, du Tout-Beau demeure, et quand tel se trouve dans l'amour terrestre, c'est Dieu qui se trouve en vous, et vous en Lui. C'est l'enseignement suprême du Soufiisme, la religion de l'Amour.

[1] Une histoire littéraire de la Perse, vol. je.

[2] "Parmi les Adeptes et les Mystiques de l'Hindostam." La revue occulte, décembre 1905.

[3] Pour d'autres extraits d'écrivains soufis, voir Une enquête historique sur l'origine et le développement du súfísme, par R.A. Nicholson. Le Journal de la Royal Asiatic Society, mars 1906.


Folklore et mythologie Textes électroniques

    Textes électroniques folkloriques et mythologiques, page 2.

    . Les extraterrestres dans ces légendes ne sont pas des hommes de l'espace mais des gens souterrains : fées, trolls, elfes, etc.
    1. La mariée récupérée (Irlande).
    2. Prise par les Good People (Irlande).
    3. Vingt ans avec les bonnes personnes (Irlande).
    4. Ethna la mariée (Irlande).
    5. Jamie Freel et la jeune femme (Irlande).
    6. Ned le Jockey (Pays de Galles).
    7. Le vieil homme et les fées (Pays de Galles).
    8. Une visite à Fairyland (Pays de Galles).
    9. Quatre ans à Faery (île de Man).
    10. La femme perdue de Ballaleece (île de Man).
    11. Sur les fées (Angleterre).
    12. L'enfant perdu (Angleterre).
    13. La Colline des Fées (Ecosse).
    14. La Dame volée (Ecosse).
    15. Toucher les éléments (îles Shetland).
    16. La mariée âgée (Danemark).
    17. Un forgeron sauve une femme capturée d'un troll (Danemark).
    18. La nymphe de la mer (Suède).
  1. Les Trois Conseils (Irlande).
  2. Les trois conseils que le roi aux semelles rouges a donné à son fils (Irlande).
  3. Le Highlander prend trois conseils du fermier anglais (Écosse).
  4. Les Trois Admonitions (Italie).
  5. Le prince qui a acquis la sagesse (Inde).
    . Récit classique de 82 fables par Joseph Jacobs et inclus dans le Classiques de Harvard, vol. 17, partie 1. Ce site fait partie de Great Books Online : bartleby.com. , édité par John R. Long. . Une sélection de fables illustrant les relations entre enfants et adultes.
  1. Les vieux dans les fables d'Ésope.
  1. Le pot cassé (Inde, Le Panchatantra).
  2. Le pauvre et le flacon d'huile (Inde, Bidpai).
  3. L'histoire du dévot qui renversa le pot de miel et d'huile (Inde / Perse).
  4. Qu'est-il arrivé à l'ascète lorsqu'il a perdu son miel et son huile (Kalilah et Dimnah).
  5. Le rêveur (Inde, Cecil Henry Bompas).
  6. Cheikh Chili (Inde, Alice Elizabeth Dracott).
  7. Le Fakir et son pot de beurre (1001 nuits).
  8. Le conte du barbier de son cinquième frère (1001 nuits).
  9. Rêverie (1001 nuits, repris par Joseph Jacobs).
  10. La Laitière et son seau (Ésope).
  11. Histoire d'une vieille femme portant du lait au marché dans un vase de terre (France, Jacques de Vitry).
  12. Qu'est-il arrivé à une femme appelée Truhana (Espagne, prince Don Juan Manuel).
  13. La Laitière et le Pot de Lait (France, Jean de La Fontaine).
  14. Lazy Heinz (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  15. Lean Lisa (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  16. Babeurre Jack (Angleterre, Thomas Hughes).
  17. Le garçon et le renard (Suède, Gabriel Djurklou).
  18. Le Paysan et les Concombres (Russie, Léon Tolstoï).
  19. La Laitière et son seau (États-Unis, Ambrose Bierce).
  20. Le legs de 30 000 $ (États-Unis, Mark Twain).
  1. Les quarante voleurs (raconté par Andrew Lang).
  2. Ali Baba et les quarante voleurs (traduit par Richard F. Burton).

du Gesta Danorum de Saxo Grammaticus. Ce récit, écrit vers 1185 mais basé sur une tradition orale plus ancienne, décrit les mêmes acteurs et événements qui ont été immortalisés par William Shakespeare dans son La tragédie d'Hamlet, prince de Danemark, écrit vers 1602.

  1. Hans Christian Andersen : Contes et histoires de fées. Une excellente page d'accueil mettant en vedette l'écrivain le plus célèbre du Danemark. Vous trouverez ici une liste chronologique des contes de fées folkloriques d'Andersen, des textes électroniques de la plupart des histoires et des liens vers des informations supplémentaires.
  2. La page d'accueil de H.C. Andersen. Liens vers les œuvres d'Andersen en danois. Ce site est sponsorisé par la Bibliothèque royale danoise. , une mine d'informations (en danois et en anglais) du Centre H. C. Andersen à Odense, Danemark.
  1. Androclès (Ésope).
  2. L'Esclave et le Lion (Ésope).
  3. Androclès et le Lion (Joseph Jacobs).
  4. Le Lion et le Saint [Saint Jérôme] (Andrew Lang).
  5. Du souvenir des avantages (Gesta Romanorum).
  6. Le Lion et l'Épine (Ambroise Bierce).
  1. Chonguita la femme singe (Philippines).
  2. La mariée du chien (Inde).
  3. Le chat qui est devenu une reine (Inde).
  4. La jeune fille souris (Sri Lanka).
  5. La Peau de Grenouille (Géorgie).
  6. La grenouille de Tsarevna (Russie).
  7. La grenouille (Autriche/Italie).
  8. L'époux de la grenouille (Allemagne).
  9. Doll i' l'herbe (Norvège).
  10. La Louve (Croatie).
  11. Liens vers des contes supplémentaires de type 402.
  1. L'ours qui épousa une femme (Tsimshian).
  2. La fille qui épousa le corbeau (Thompson [Ntlakyapamuk]).
  3. La femme qui est devenue un cheval (Thompson [Ntlakyapamuk]).
  4. La femme qui est devenue un cheval (Skidi Pawnee).
  5. La femme ours (Okanagon).
  6. L'homme poisson (Salish).
  7. L'homme qui épousa un ours (Nez Percé).
  8. De la femme qui aimait un serpent qui vivait dans un lac (Passamaquoddy).
  1. La Fable de la Fourmi et de la Sygalle [Cigala, Sauterelle] (Ésope, Caxton, 1484).
  2. Une fourmi et une sauterelle (Anianus, L'Estrange, 1692).
  3. Une fourmi autrefois un homme (Ésope, L'Estrange, 1692).
  4. La fourmi et la sauterelle (Ésope, Croxall, 1775).
  5. La fourmi et la sauterelle (Ésope, Bewick, 1818).
  6. La fourmi et la sauterelle (Ésope, James, 1848).
  7. La fourmi et la sauterelle (Ésope, Jacobs, 1894).
  8. La sauterelle et les fourmis (Ésope, Jones, 1912).
  9. La sauterelle et la fourmi (La Fontaine, 1668).
  10. La sauterelle et la fourmi (Ambrose Bierce, 1899).
  11. Les fourmis et la sauterelle (Ambrose Bierce, 1899).
  12. L'histoire de la petite poule rousse (États-Unis, 1874).
  1. La pierre des Juifs (Autriche).
  2. La fille qui a été tuée par les Juifs (Allemagne).
  3. Pfefferkorn le Juif à Halle (Allemagne).
  4. L'expulsion des Juifs de Prusse (Allemagne).
  5. Les enfants sanglants des Juifs (Allemagne).
  6. Le Juif emprisonné à Magdebourg (Allemagne).
  7. La chapelle du Saint Corps à Magdebourg (Allemagne).
  8. Le Juif perdu (Allemagne).
  9. L'histoire de Judas (Italie).
  10. Malchus à la colonne (Italie).
  11. Buttadeu (Sicile).
  12. Le Juif éternel sur le Cervin (Suisse).
  13. Le Juif dans les épines (Allemagne).
  1. Conception et naissance d'Arthur.
  2. Arthur est le roi élu.
  3. Arthur obtient l'épée Excalibur de la dame du lac.
  4. Arthur épouse Guenièvre.
  5. Arthur tue un géant au Mont-Saint-Michel.
  6. La trahison de Mordred.
  7. La mort d'Arthur.
  • Bald Stories : Contes sur les hommes sans poils.
    1. Un homme et deux femmes (Ésope -- L'Estrange, type 1394).
    2. L'homme et ses deux femmes (Ésope -- Jacobs, type 1394).
    3. L'homme d'âge moyen entre deux âges et ses deux maîtresses (Jean de La Fontaine, type 1394).
    4. Une perruque de Horse-Man arrachée (Avianus).
    5. L'Homme chauve et la mouche (Ésope, type 1586).
    6. Le Pédant, le Chauve et le Barbier (Europe, type 1284).
    7. L'homme chauve fou et le fou qui l'a pelé (Inde).
    8. L'homme chauve et le restaurateur (Inde).
    9. Comment Saint Pierre a perdu ses cheveux (Allemagne, type 774J).
    10. Old Hanrahan (Irlande).
    11. Comment se fait-il que M. Buzzard ait la tête chauve (afro-américain).
  1. Peer Gynt et les Trolls (Norvège).
  2. Le Chat sur le Dovrefjell (Norvège).
  3. Le Chat de Norrhult (Suède).
  4. Le Troll et l'Ours (Danemark).
  5. Le Kobold et l'ours polaire (Allemagne).
  6. Le Moulin à Chat (Allemagne).
  7. L'eau Nix dans le moulin à huile près de Frauendorf (Allemagne).
  8. L'Homme-Eau (Moravie).
  9. Kelpie et le sanglier (Écosse).
  1. Peau d'ours (Hans Jakob Christoffel von Grimmelshausen, Allemagne).
  2. Bearskin (Jacob et Wilhelm Grimm, Allemagne).
  3. Le Diable comme partenaire (Suisse).
  4. Hell's Gatekeeper (Autriche).
  5. Never-Wash (Russie).
  6. Don Giovanni de la Fortuna (Sicile).
  7. La récompense de la gentillesse (Philippines).
  8. Le Tabernacle du Roi (Pays de Galles).

    . Contes de type 207C, dans lesquels un serpent ou un vieux cheval abandonné obtient justice en tirant sur une corde de cloche.
    1. De la vicissitude de tout bien, et surtout d'une juste justice (Gesta Romanorum).
    2. L'Empereur Charlemagne et le Serpent (Suisse).
    3. La cloche d'Atri (Henry Wadsworth Longfellow, Contes d'une auberge au bord du chemin).
    4. Le demandeur muet (Allemagne).

  1. Piscine Bomere (1) (Shropshire).
  2. Piscine Bomere (2) (Shropshire).
  3. Kentsham Bell (Herefordshire).
  4. La sirène de Marden (Herefordshire).
  5. Les cloches de l'église Forrabury (Cornwall).
  6. La cloche de Bosham (Sussex).
  7. Les cloches de l'abbaye de Whitby (Yorkshire).
  8. Whitby : Sous-marin Bells (Yorkshire).
  9. Le carillon enterré (Yorkshire).
  10. Une légende de Semewater (Yorkshire).
  11. Simmerwater [Semerwater] (Yorkshire).
  12. Les cloches de Brinkburn (1) (Northumberland).
  13. Les cloches de Brinkburn (2) (Northumberland).
  14. Rostherne Mere (Cheshire).
  15. Une légende de Rostherne simple (Cheshire).

, un conte classique de trickster de type 1535 de Norvège.

  1. Le porcher qui épousa une princesse (Europe).
  2. Les marques de naissance de la princesse (Danemark).
  3. Le Cochon et la Princesse (Allemagne).
  4. La fille du noble et le berger (Allemagne).
  5. Trois cheveux d'or (Wendish).
  6. La fille de l'empereur et le porcher (slave).
  7. Le berger et la fille du roi (Serbie).
  8. Les Agneaux Enchantés (Russie).
  9. Le plus jeune prince et la plus jeune princesse (Hongrie).
  10. Les Rivaux (Bucovine).
  11. La Reine des Perles (Allemagne).
  12. Le porcher (Hans Christian Andersen).
  13. Le petit tailleur intelligent (Jacob et Wilhelm Grimm).
  1. Les aveugles et l'éléphant (L'Ud&#na).
  2. Sur les aveugles et l'affaire de l'éléphant (Sanai, Le jardin clos de la vérité).
  3. Toutes les religions mènent à Dieu : quatre aveugles et un éléphant (Ramakrishna)
  4. Les aveugles et l'éléphant : une fable hindoue (John Godfrey Saxe).
  5. Le roi et les éléphants (Léo Tolstoï).

, un conte populaire européen de type 303.

  1. La Lumière Bleue (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  2. Le Déserteur à la poudrière (Autriche, J. R. Bünker).
  3. L'homme de fer (Allemagne, August Ey).
  4. Les Trois Chiens (Allemagne, Georg Schambach et Wilhelm Müumlller).
  5. Le soldat et la poudrière (Allemagne, Wilhelm Busch).
  6. Les Géants et la Tinderbox (Allemagne, Heinrich Pröhle).
  7. La Flûte traversière (Allemagne, Carl et Theodor Colshorn).
  8. La Tinderbox (Danemark, Hans Christian Andersen).
  9. Lars, mon garçon ! (Suède, G. Djurklo).
  10. Sir Buzz (Inde, Flora Annie Steel).
  1. Barbe Bleue (France, Charles Perrault).
  2. Roi Barbe Bleue (Allemagne).
  3. Don Firriulieddu (Italie).
  4. Le petit garçon et ses chiens (Afro-américain, Joel Chandler Harris).
  5. Barbe-Bleue (Caroline du Nord, États-Unis).
  6. Le prétendant choisi (Antigua, Antilles britanniques).
  7. La fille brahmane qui épousa un tigre (Inde).

. Un conte populaire de Norvège, recueilli au milieu du XIXe siècle par Peter Christen Asbjørnsen et Jørgen Moe. La ceinture magique de ce conte rappelle la ceinture de force du dieu nordique Thor telle que décrite dans L'Edda en prose de Snorri Sturluson.

  1. Le Web Decameron. Parrainé par le Département d'études italiennes de l'Université Brown. . Contes de type 1678. . Contes de type 1423.
  2. La parabole des trois anneaux. Contes de type 920E. (tapez 887).
  1. Définitions du dictionnaire.
  2. Monstres imaginaires (Angleterre).
  3. Noms de gobelins (Angleterre).
  4. Peg Powler (Angleterre).
  5. Le Bogey Man (Angleterre).
  6. Les Fées (Irlande).
  7. Une comptine que nous disons en sautant (Irlande).
  8. Le Chasseur de Nuit (Allemagne).
  9. La Rye-Mère (Allemagne).
  10. Frau Trude (Allemagne).
  11. Salon de Mère Hinne (Allemagne).
  12. Enfants effrayants (Allemagne).
  13. Butzemann (Allemagne).
  14. Le Diable prend un enfant (Autriche).
  15. Le père au cœur dur (Autriche).
  1. Filippo Balducci et son fils (extrait de Le Décaméron par Giovanni Boccace).
  2. Un jeune moine voulait avoir une oie (Allemagne).
  3. Une jeunesse inexpérimentée (Italie, Le Facetiæ de Poggio).
  1. Le pet historique (1001 nuits).
  2. Le Hodja comme envoyé aux Kurdes (Turquie).
  3. Comment Till Eulenspiegel est devenu apprenti fourreur (Allemagne).
  4. Jusqu'à Eulenspiegel et l'aubergiste à Cologne (Allemagne).
  1. Les Musiciens de Brême (Allemagne).
  2. Le voleur et les animaux de la ferme (Allemagne/Suisse).
  3. Le mouton et le cochon qui s'installent (Norvège).
  4. Les Animaux et le Diable (Finlande).
  5. Les Choristes de Sainte Gudule (Flandre).
  6. L'histoire de l'animal de compagnie blanc (Écosse).
  7. Le Taureau, le Tup, le Coq et le Steg (Angleterre).
  8. Jack et ses camarades (Irlande).
  9. Comment Jack est allé chercher sa fortune, version 1 (États-Unis).
  10. Comment Jack est allé chercher sa fortune, version 2 (États-Unis).
  11. Le Chien, le Chat, l'Âne et le Coq (USA).
  12. Benibaire (Espagne).
  13. La récompense mondiale (Afrique du Sud).
  1. Les Hurds (type 1451, Allemagne).
  2. Choisir une mariée (type 1452, Allemagne).
  3. Le test du fromage (type 1452, Suisse).
  4. La clé de l'entrepôt dans la quenouille (type 1453, Norvège).
  5. Le prétendant (types 1450, 1453 et 1457 Danemark).

Les Blood Brothers, un conte populaire européen de type 303.

  1. Les Sept Colombes (Italie, Giambattista Basile).
  2. La malédiction des sept enfants (Italie).
  3. Les Frères Ensorcelés (Roumanie).
  4. Les Douze Frères (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  5. Les Sept Corbeaux (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  6. Les Six Cygnes (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  7. Les douze canards sauvages (Norvège, Peter Christen Asbjørnsen et Jørgen Engebretsen Moe).
  8. Les Cygnes Sauvages (Danemark, Hans Christian Andersen).
  9. La Petite Sœur : L'histoire de Suyettar et des Neuf Frères (Finlande).
  10. Les douze oies sauvages (Irlande).
  11. La soeur et ses sept frères (basque).
  12. Udea et ses sept frères (Libye).
    . Ecritures et contes populaires.
    1. Caïn et Abel (Genèse).
    2. L'histoire des deux fils d'Adam (Le Coran).
    3. Caïn et Abel (légende juive).
    4. Kabil et Habil (Palestine).
    5. Caïn et Abel (Turquie).
    6. Caïn et Abel (Turquie [Arménien]).
    7. Abel et Caïn (Italie).
    8. La première tombe (Pologne).
    9. Les Trésors de Caïn (Roumanie).
  1. Chat et souris en partenariat (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm), type 15.
  2. Mouse et Mouser (Angleterre), type 111.
  3. Belling the Cat (Ésope), type 110.
  4. Le Chat et les Souris (Ésope), type 113*.
  5. Le Chat Hypocrite (Tibet), type 113B.
  6. Le Chat et les Souris (Tibet), type 113B.
  7. Le chat en saint homme (Palestine), type 113B.
  8. La souris des villes et la souris des champs (Roumanie), types 112 et 113B.
  9. Le Chien, le Chat et la Souris (Roumanie), tapez 200.
  10. Le Chat et la Souris (Angleterre), type 2034.
  11. Chat et souris (Allemagne), type 2034.
  12. Pourquoi le chat tue les rats (Nigeria).

, un conte populaire italien de type 333A sur une fille insouciante qui est mangée par une sorcière.

  1. Little Louse et Little Flea (Allemagne).
  2. Titty Mouse et Tatty Mouse (Angleterre).
  3. Le coq tombé dans la cuve de brassage (Norvège).
  4. Le Chat et la Souris (Italie).
  5. La mort et l'enterrement du pauvre Hen-Sparrow (Pakistan).
  1. La crêpe (Norvège).
  2. The Runaway Pancake (Allemagne).
  3. La crêpe épaisse et grasse (Allemagne).
  4. Papa Dathera (Angleterre).
  5. Le gâteau merveilleux (Irlande).
  6. Le Wee Bunnock (Écosse [Ayrshire]).
  7. Le Wee Bannock (Écosse [Dumfriesshire]).
  8. Le Wee Bannock (Écosse [Selkirkshire]).
  9. Le Renard et le Petit Bonnach (Ecosse).
  10. Le garçon en pain d'épice (États-Unis).
  11. Le Johnny-Cake (États-Unis).
  12. Le Petit Cakeen (États-Unis).
  13. Le Diable dans le Dough-Pan (Russie).
  1. La vieille femme et son cochon (Angleterre).
  2. Moorachug et Meenachug (Écosse).
  3. La femme et son buisson de baies (Ecosse).
  4. Le Wifie an Her Kidie (Ecosse).
  5. Nounou qui ne rentrerait pas chez elle pour dîner (Norvège).
  1. La souris transformée cherche un époux (Inde).
  2. Une histoire sur la caste (Inde).
  3. Les rats et leur fille (Japon).
  4. Un époux pour Miss Mole (Corée).
  5. Le mari le plus puissant du monde (Afrique du Nord française).
  6. Le Campagnol qui cherchait une femme (Marie de France).
  7. La souris métamorphosée en servante (Jean de La Fontaine).
  8. L'histoire du rat et son voyage vers Dieu (Roumanie).
  1. Le lièvre timide et le vol des bêtes (Inde).
  2. Le vol des bêtes (Tibet).
  3. L'histoire de Chicken-Licken (Angleterre).
  4. Henny-Penny et ses compagnons de voyage (Écosse).
  5. Henny-Penny (Angleterre/Australie).
  6. La fin du monde (Irlande)
  7. Le coq et la poule qui sont allés à Dovrefjell (Norvège).
  8. Le petit poulet Kluk et ses compagnons (Danemark).
  9. La fin du monde (Flandre).
  10. Frère Lapin fait de l'exercice (afro-américain).

(jeux pour enfants avec des récits en chaîne.

  1. Changelings : un essai de D. L. Ashliman. . Un poème de James Russell Lowell.
  2. Le Changelin. Une ballade de John Greenleaf Whittier.
  3. Légendes changeling des îles britanniques. Histoires d'Angleterre, du Pays de Galles, de l'île de Man, d'Écosse et d'Irlande.
  4. Légendes allemandes changeling. Histoires de pays germanophones. . Des histoires de Suède, de Norvège, du Danemark, des îles Féroé et d'Islande.
  1. Cure pour l'entorse (Irlande).
  2. Fil d'entorse (Irlande).
  3. Fil de tension (Irlande).
  4. The Wristing ou Wresting Thread (Îles Orcades).
  5. Quand une personne a reçu une entorse (Îles Shetland).
  6. Lien vers la deuxième incantation de Merseburg -- Merseburger Zauberspruch -- (Allemagne).
  1. Salomon et les deux femmes (Bible, Premier Livre des Rois).
  2. L'Iugement du kynge Salamon (Geoffroy de La Tour Landry).
  3. Le futur Bouddha en juge sage (Les Contes de Jataka).
  4. La question concernant le fils (Ummaga Jataka).
  5. Le Brahman et ses deux femmes (Telugu Folktale).
  1. The Cinder Maid (reconstruit à partir de diverses sources européennes par Joseph Jacobs).
  2. Cendrillon ou, La Petite Pantoufle de Verre (France).
  3. Cendrillon (Allemagne).
  4. Manteau en bois de Katie (Norvège).
  5. The Broken Pitcher (Angleterre).
  6. Ashey Pelt (Irlande).
  7. Fair, Brown et Trembling (Irlande).
  8. Le mouton gris pointu (Ecosse).
  9. Rashin-Coatie (Écosse).
  10. Le Chat-de-Foyer (Portugal).
  11. Cendrillon (Italie).
  12. Little Saddleslut (Grèce).
  13. Conkiajgharuna, la petite Rag Girl (Géorgie).
  14. Pepelyouga (Serbie).
  15. Le Merveilleux Bouleau (Russie).
  16. Le Baba Yaga (Russie).
  17. La méchante belle-mère (Cachemire).
  18. Maria et la pantoufle d'or (Philippines).
  19. The Poor Turkey Girl (Native American, Zuni).
  20. Le troupeau de dindes (amérindiens, Zuni).
  21. La Cendrillon indienne (amérindienne).
  22. Lien vers The Green Knight (Danemark).
  23. Lien vers Le père qui voulait épouser sa fille. Contes populaires de type 510B.
  1. Les vêtements du brahmane (Inde).
  2. Nasreddin Hodja lors d'un festival nuptial (Turquie).
  3. Mangez, mes vêtements ! (Italie).
  4. Héros qu'ils semblaient une fois vêtus (Islande).
  1. Bonnet Blanc (Islande).
  2. Le Suaire (Russie).
  3. Le Foie Volé (Pologne).
  4. Ahlemann (Allemagne).
  5. L'Homme du gibet (Allemagne).
  6. La robe funéraire (Allemagne).
  7. La Fille Audacieuse (Allemagne).
  8. La jambe d'or (Allemagne).
  9. Saddaedda (Italie).
  10. Le Bras d'Or (Angleterre).
  11. La Golden Cup (Angleterre).
  12. Teeny-Tiny (Angleterre).
  13. Donnez-moi mes dents (Angleterre).
  14. Le vieil homme à la Maison Blanche (Angleterre).
  15. Une histoire de fantôme (Afro-américain, Joel Chandler Harris).
  16. Comment raconter une histoire : Le bras d'or (Afro-américain, Mark Twain).
  1. La Grue Cruelle Déjouée (Inde, Le Jataka).
  2. Le héron qui aimait la chair de crabe (Inde, Le Panchatantra).
  3. Le Héron et le Crabe (Inde, Le livre de Kalilah et Dimnah).
  4. La Grue et le Makara (Inde, Le Kathá Sarit Ságara).
  5. Le Fou et le Crabe (Inde, L'Hitopadesa).
  6. La grue et le poisson (Inde).
  7. La grue, le crabe et le poisson (Inde).
  8. La punition du pélican (Malaisie).
  9. Le Héron et le Crabe (Sri Lanka).
  10. L'histoire d'un poisson dans l'étang (Les 1001 nuits).
  11. Les Poissons et le Cormoran (Jean de La Fontaine).
  12. Le Héron, les Poissons et le Crabe (Léon Tolstoï).

    .
    1. La fabrication de la Terre.
    2. Langues confuses sur une montagne.
    3. Ordre de la vie et de la mort.
    4. Pourquoi les gens meurent pour toujours.
    5. Le premier mariage.
    6. Le vieil homme mène une migration.
    7. Vieil Homme et le Grand Esprit.

  1. Comment le monde a été fait.
  2. La Création (Igorot).
  3. Comment la lune et les étoiles sont venues (Bukidnon).
  4. Origine (Bagobo).
  5. L'histoire de la création (Bilaan).
  6. Au commencement (Bilaan).
  7. Les Enfants du Limokon (Mandaya).
  8. L'histoire de la création (tagalog).
  1. L'origine du Wrekin (Angleterre).
  2. Bomere Pool (Angleterre).
  3. L'origine du lac Tis (Danemark).
  4. L'origine de l'île Hiddensee (Allemagne).
  1. Origine du Peuple Caché (Islande).
  2. Quand Satan fut chassé du ciel (Suède).
  3. Origine du peuple clandestin à Amrum (Allemagne).
  4. Origine des esprits élémentaires en Bohême (Bohême).
  5. Origine des fées (Pays de Galles).
  1. Le Fermier et le Diable sur l'Ile des Popefigs (France, François Rabelais).
  2. Le Troll déjoué (Danemark).
  3. L'ours et le renard s'associent (Norvège).
  4. Le renard et le loup plantent de l'avoine et des pommes de terre (Écosse).
  5. Le Fermier et le Boggart (Angleterre).
  6. Le Bogie et le Fermier (Angleterre).
  7. Jack o' Kent and the Devil : The Tops and the Butts (Angleterre).
  8. Th' Man et th' Boggard (Angleterre).
  9. Paddy Always on Top (Irlande).
  10. Au-dessus du sol et sous le sol (USA).
  11. Le Paysan et le Diable (Allemagne).
  12. Saint Jean et le Diable (Italie/Autriche).
  13. Le Paysan et l'Ours (Russie).
  14. Mercure et le voyageur (Ésope).

, comme enregistré par l'écrivain romain Lucius Apulée.

    . Contes de type 592.
    1. Le Juif dans les épines (Allemagne).
    2. Ils dansent au calumet (Autriche).
    3. Little Freddy et son violon (Norvège).
    4. Les Dons du Magicien (Finlande).
    5. Pipes magiques de Jack Horner (Angleterre).
    6. Le frère et le garçon (Angleterre).
    7. La Harpe d'Or (Pays de Galles).
    8. Cecilio, le serviteur d'Emilio (Philippines).
    9. Cochinango (Philippines).
  1. La parabole de la graine de moutarde (une parabole bouddhiste).
  2. La mort d'un petit-fils bien-aimé (une parabole bouddhiste de L'Udana).
  3. Ubbiri : Pourquoi pleurer pour quatre-vingt-quatre mille filles (une parabole bouddhiste).
  4. La chemise funéraire (Jacob et Wilhelm Grimm).
  5. Les larmes d'une mère (Thomas of Cantimpreé).
  6. Que les morts se reposent (Allemagne).
  7. Mères affligées (Allemagne).
  8. Le Triste Petit Ange (Allemagne).
  9. Grief excessif pour les morts (Angleterre).
  1. L'enfant de Torke est mort / L'enfant de Kilian est mort (Allemagne).
  2. Hübel et Habel (Allemagne).
  3. Prilling et Pralling est mort (Allemagne).
  4. Pingel est mort ! (Allemagne).
  5. La Fille inconnue (Allemagne).
  6. Le roi Pippe est mort ! (Danemark).
  7. Le Troll devenu chat (Danemark).
  8. Le Chat du Carman's Stage (Irlande).
  9. Le roi des chats (Irlande).
  10. Le roi des chats (Ecosse).
  11. Le roi des chats (Angleterre).
  12. Dildrum, roi des chats (Angleterre).
  13. Mally Dixon (Angleterre).
  14. Le chat de Johnny Reed (Angleterre).
  15. Le Petit Colin (Guernesey).

, une légende folklorique de Suisse avec une fin assez différente de celle du conte de fées familier "Blanche-Neige et les Sept Nains" des frères Grimm.

  1. Messagers de la mort (raconté par D. L. Ashliman).
  2. Messagers de la mort (Hans Wilhelm Kirchhof, Wendunmuth).
  3. Messagers de la mort (Jacob et Wilhelm Grimm).
  4. Un vieil homme qui était prêt à repousser la mort (Laurentius Abstemius).
  5. Notre Seigneur et Père de l'Église (Transylvanie).
  6. Le vieil homme et le médecin (Rumi, Le Masnavi).
  7. Mousse espagnole (Géorgie, États-Unis).
  1. Comment le diable a épousé trois sœurs (Italie).
  2. Le cordonnier et ses trois filles (basque).
  3. Votre poule est dans la montagne (Norvège).
  4. L'oiseau de Fitcher (Allemagne).
  5. La fiancée du lièvre (Allemagne).
  6. Les trois coffres : l'histoire du méchant vieil homme de la mer (Finlande).
  7. La veuve et ses filles (Écosse).
  8. Peerifool (Écosse).
  9. La chambre secrète (États-Unis).
  10. Zerendac (Palestine).
  11. La fiancée du tigre (Inde).
  1. Michael Scott (Écosse).
  2. Mitchell Scott (Angleterre).
  3. Donald Duival et le Diable (Angleterre).
  4. Une légende sauvage (Ecosse).
  5. Le Diable et le maître d'école à Cockerham (Angleterre).
  6. Tregeagle (Angleterre).
  7. Le Moulin du Diable (Irlande).
  8. Le cordonnier, le tailleur et le marin (Allemagne).
  9. Le Diable triché (Allemagne).
  1. Les Brahmarâkshas et les cheveux (Inde)
  2. Tapai et le Brahman (Inde)
  3. Le diable et le fermier (Angleterre)
  4. Tromper le diable (Allemagne)
  1. Ridiculer le diable (Martin Luther).
  2. Le Paysan et le Diable (Martin Montanus).
  3. Le pet de Timmermann (Allemagne).
  4. Tromper le diable (Allemagne).
  5. Le Diable triché (Allemagne).
  6. Le Nœud Carré (Prusse Orientale).
  7. Une histoire (Irlande).
  8. Une histoire drôle (Irlande).
  1. Le pont Sachsenhäuser à Francfort (Allemagne).
  2. La cathédrale et le pont de Bamberg (Allemagne).
  3. Le Pont du Diable sur le lac Galenbeck (Allemagne).
  4. Le Pont du Diable (Autriche).
  5. Le pont du Taugl (Autriche).
  6. Le Pont du Diable (Suisse).
  7. Le Pont du Diable (Suisse/France).
  8. La Légende du Pont du Diable (Toscane, Italie).
  9. Le Pont du Diable à Martorell (Catalogne, Espagne).
  10. Le Pont du Diable dans le Cardiganshire (Pays de Galles).
  11. Le Pont du Diable (Pays de Galles).
  12. Le Pont du Diable (Pays de Galles).
  13. Le Pont du Diable à Kirkby (Angleterre).
  14. Le pont de Kentchurch (Angleterre).
  15. Le Pont du Diable (Angleterre).
  16. Pont de Kilgrim (Angleterre).
  1. Le meunier et le tailleur (Angleterre).
  2. Le sac de noix (Derbyshire, Angleterre).
  3. Sac de noix de Mother Elston (Devonshire, Angleterre).
  4. Tom Daly et le fantôme mangeur de noix (Irlande).
  5. Diviser les âmes (Virginie, États-Unis).
  6. Dividing the Souls (Caroline du Nord, États-Unis).
  1. Le cordonnier devenu docteur (attribué à Ésope).
  2. Harisarman (Inde).
  3. Le trésor volé (Inde).
  4. Les Quatre Jogis (Inde).
  5. Crabe (Italie).
  6. Docteur Know-All (Allemagne).
  7. Docteur Cure-All (Irlande).
  8. Black Robin (Pays de Galles).
  9. Docteur et détective (Danemark).
  10. Le brûleur à charbon (Norvège).
  11. Jean le Conjurateur (Espagne).
  12. Bonne chance de Suan (Philippines).
  1. Les Trois Rêves (Petrus Alphonsi).
  2. Les Trois Voyageurs (Les Masnavi).
  3. Jésus, Pierre et Judas (Le Toledot Yeshu).
  4. Des Tromperies du Diable (Gesta Romanorum).
  5. Histoire comique de trois rêveurs. (Espagne).
  6. L'histoire "Dream-Bread" une fois de plus (USA).
  7. Les trois voyageurs et la charge (W. A. ​​Clouston).
  1. Un homme qui a trouvé de l'or pendant son sommeil (Poggio Bracciolini).
  2. Les rêves de Hodja qu'il avait trouvé un trésor (attribué à Nasreddin Hodja).
  1. L'homme ruiné qui est redevenu riche grâce à un rêve (Les 1001 nuits).
  2. Un homme de Bagdad (Perse).
  3. Le rêve de Numan (Turquie).
  4. Comment le Junkman a voyagé pour trouver un trésor dans sa propre cour (Turquie).
  5. Le Colporteur de Swaffham (Angleterre).
  6. La légende de Swaffham (Angleterre).
  7. Un cordonnier dans le Somersetshire (Angleterre).
  8. Château d'Upsall (Angleterre).
  9. Château de Dundonald (Écosse).
  10. Eux-mêmes (île de Man).
  11. Rêver Tim Jarvis (Irlande).
  12. Le Pont du Kist (Irlande).
  13. Le rêve de trésor sous le pont de Limerick (Irlande).
  14. Un Kerry Man (Irlande).
  15. Trésor à Ardnaveagh (Irlande).
  16. Le Rêve du Trésor sur le Pont (Allemagne).
  17. Le Pin de Steltzen (Allemagne).
  18. Un bon rêve (Suisse).
  19. Le rêve du trésor (Autriche).
  20. Le rêve du pont de Zirl (Autriche).
  21. Le Renard Doré (République Tchèque / Autriche).
  22. L'église d'Erritsø (Danemark).
  23. Le Trésor à Translet (Danemark).
  1. Le mouton, l'agneau, le loup et le lièvre (Tibet).
  2. Le Lambikin (Inde).
  3. Le pêcheur et le petit poisson (Ésope).
  4. Le Chien et le Loup (Bohême).
  5. M. Hawk et Brother Rabbit (Afrique-Amérique).
  1. La chance d'Edenhall (1). Une légende de fée de Cumberland, en Angleterre.
  2. La chance d'Eden Hall (2). Une autre version de la légende ci-dessus.
  3. La chance d'Eden Hall (3). Une troisième version de la légende ci-dessus.
  4. La chance d'Eden Hall (4). Une quatrième version de la légende ci-dessus.
  5. Das Gluumlck von Edenhall. Une ballade allemande de Ludwig Uhland.
  6. La chance d'Edenhall. Une traduction anglaise de la ballade d'Uhland par Henry Wadsworth Longfellow.
  1. Les habits neufs de l'empereur (Danemark, Hans Christian Andersen).
  2. L'étoffe invisible (Espagne).
  3. Comment Eulenspiegel a peint les ancêtres du landgrave de Hesse (Allemagne).
  4. Fil fin (Russie).
  5. Le meunier au pouce d'or (Angleterre).
  6. Le nouveau turban du roi (Turquie).
  7. Le roi et la fille intelligente (Inde).
  8. La robe de soie invisible (Sri Lanka).
  1. Le lièvre timide et le vol des bêtes (Inde, Les contes de Jataka).
  2. Le Vol des bêtes (Tibet, Anton Schiefner).
  3. L'histoire de Chicken-Licken (Angleterre, James Orchard Halliwell-Phillipps).
  4. Henny-Penny et ses compagnons de voyage (Écosse, Robert Chambers).
  5. Henny-Penny (Angleterre/Australie).
  6. La fin du monde (Irlande, Patrick Kennedy).
  7. Le coq et la poule qui sont allés à Dovrefjell (Norvège, Peter Christen Asbjørnsen et Jørgen Moe).
  8. Le petit poulet Kluk et ses compagnons (Danemark, Benjamin Thorpe).
  9. La Fin du Monde (Flandre, Jean de Bosschègravere).
  10. Frère Lapin fait de l'exercice (Afro-américain, Joel Chandler Harris).
    . Légendes migratoires de type 5050.
    1. Un Rédempteur pour les Elfes ? (Suède).
    2. Salut pour le cou (Suède).
    3. La Nymphe de l'Eau (Suède).
    4. Les perspectives de la Huldre-Folk for Salvation (Norvège).
    5. Les Trolls désirent être sauvés (Danemark).
    6. L'ecclésiastique et les nains (Danemark).
    7. Quand nous cessons d'exister. (Un extrait de "La Petite Sirène" de Hans Christian Andersen).
    8. Un récit de Ross-shire (Écosse).
    9. Le souper du prêtre (Irlande).
    10. Le prêtre tardif (Irlande).
    11. Le premier feu de gazon (Irlande).
  1. A Fairy Caught (Angleterre).
  2. Skillywidden la fée (Angleterre).
  3. Colman Gray (Angleterre).
  4. Une femme a attrapé une fée (Pays de Galles).
  5. La Charrue Merveilleuse (Allemagne).
  6. Krachöhrle! Où es-tu? (Allemagne).
  7. Lien vers The Leprechaun: Ireland's Fairy Shoemaker, des contes supplémentaires sur les fées capturées.
  1. Le cor d'Oldenburg (Allemagne, Hermann Hamelmann).
  2. Le cor d'Oldenburg (Allemagne, Adalbert Kuhn et Wilhelm Schwartz).
  3. Les nains d'Osenberg (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  4. La Coupe volée (Allemagne, Karl Müllenhoff).
  5. Coupes des églises (Allemagne/Danemark, Karl Müllenhoff).
  6. La coupe d'autel à Aagerup [Ågerup] (Danemark, Thomas Keightley).
  7. Svend Fäeliglling et le Elle-Maid (Danemark, J. M. Thiele).
  8. The Öiestad [Øyestad] Horn (Norvège, Benjamin Thorpe).
  9. Les Trolls fêtent Noël (Suède, Benjamin Thorpe).
  10. Origine du Noble Nom de Trolle (Suède, Benjamin Thorpe).
  11. Le banquet des fées (Angleterre, Guillaume de Newburgh).
  12. La Corne de Fée (Angleterre, Gervase de Tilbury).
  13. L'histoire de la corne de fée (Angleterre, Ernest Rhys).
  14. La Rillaton Gold Cup (Angleterre, Sabine Baring-Gould).
  15. La chance d'Edenhall [Eden Hall] (Angleterre).
  16. La coupe des fées de Kirk Malew (Île de Man, George Waldron).
  17. La Coupe d'Argent (Île de Man, Sophia Morrison).
  18. Le cochon Trowie (Écosse, John Nicolson).

. Légendes de l'île écossaise du ciel sur un cadeau d'un amoureux des fées.

  1. Les fées et le bossu (Ecosse).
  2. Le Bossu de Willow Brake (Ecosse).
  3. La Légende de Knockgrafton (Irlande).
  4. Le Palais dans le Rath (Irlande).
  5. Un conte de fées dans le style anglais ancien (Thomas Parnell).
  6. Billy Beg, Tom Beg et les fées (île de Man).
  7. Les fées et les deux bossus : une histoire de Picardie (France)
  8. Le tailleur sur le Brocken (Allemagne).
  9. Les dons des esprits de la montagne (Allemagne).
  10. Les Dons du Petit Peuple (Allemagne).
  11. Les deux frères bossus (Italie).
  12. Les deux baleines à bosse (Italie).
  13. Les Elfes et le voisin envieux (Japon).
  14. Comment un vieil homme a perdu son wen (Japon).
  15. Le vieil homme avec le Wen (Japon).
  16. L'histoire de Hok Lee et des nains (Chine).
  1. Des Habitants Souterrains (Ecosse).
  2. Vol de fées (Écosse).
  3. Fairy Control over Crops (Irlande).
  4. Fées le 1er mai (Irlande).
  5. Les Sidhe (Irlande).
  6. La coupe d'argent (île de Man).
  7. Les trois vaches (Angleterre).
  8. Un "Verry Volk" Fest (Pays de Galles et Bretagne).
  9. Riechert le Forgeron (Allemagne).
  1. De la chasteté (Gesta Romanorum).
  2. L'Homme attelé à une charrue (France/Allemagne).
  3. Conrad von Tannenberg (Allemagne).
  4. La Harpiste Tsaritsa (Russie).
  5. Le joueur de luth (Russie).
  6. Une histoire racontée par un hindou (Inde).
  7. Lien vers Andreas Grein de Purbach, une légende connexe sur l'esclavage turc du Burgenland, en Autriche.
  1. Doralice (Italie, Giovanni Francesco Straparola).
  2. L'Ourse (Italie, Giambattista Basile).
  3. Peau d'âne (France, Charles Perrault).
  4. Peau d'âne (basque, Wentworth Webster).
  5. All-Kinds-of-Fur, également connu sous le nom "Allerleirauh" (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm, version de 1812, avec un lien vers la version de 1857).
  6. Souffleur de cendres (Allemagne, Karl Bartsch).
  7. Kaiser Heinrich à Sudemer Mountain (Allemagne, A. Kuhn et W. Schwartz).
  8. Lancer de balai, Lancer de brosse, Lancer de peigne (Autriche, Theodor Vernaleken).
  9. La fille de l'empereur dans l'étable des cochons (Roumanie, Arthur et Albert Schott).
  10. Foire Maria Wood (Italie, Thomas Frederick Crane).
  11. Maria Wood (Italie, Rachel Harriette Busk).
  12. Toutes sortes de fourrures (Grèce, J. G. von Hahn).
  13. La princesse qui ne voulait pas épouser son père (Portugal, Consiglieri Pedroso).
  14. La peau de cheval (Portugal, Francisco Adolpho Coelho).
  15. Le roi qui souhaitait épouser sa fille (Écosse, J. F. Campbell).
  16. Morag a Chota Bhain -- Margery White Coats (Écosse, J. F. Campbell).
  17. Rashen Coatie (Écosse, Peter Buchan).
  18. La princesse et la vache d'or (Angleterre, Isabella Barclay).
  19. L'histoire de Catskin (Angleterre, James Orchard Halliwell).
  20. La princesse aux peaux de chat (Irlande, Patrick Kennedy).
  21. La Belle Princesse (Lituanie, August Schleicher).
  22. Peau de porc (Petite Russie [Ukraine], Alexander Afanasyev).
  23. Kniaz Danila Govorila (Russie, Alexander Afanasyev).
  24. Seggu-Jataka : Comment un marchand de légumes pieux a testé la vertu de sa fille (Inde, Le Jataka).
  1. Docteur Johann Faustus (Allemagne, extrait du Faust Chapbook de 1587).
  2. Docteur Faust à Neu-Ruppin (Allemagne).
  3. Dr Faust au château de Boxberg (Allemagne).
  4. Dr Faust à Erfurt (Allemagne).
  5. Dr Faust et Melanchton à Wittenberg (Allemagne).
  6. Dr Faust à Anhalt (Allemagne, Ludwig Bechstein).
  7. Comment le docteur Faust est revenu à la vie (Allemagne).
  8. Faustschlössl (Autriche).
  9. Docteur Faust au château de Waardenburg (Pays-Bas).
  10. Le livre des charmes de l'enfer de Faust (Allemagne).
  11. Hell-Master du Dr Faust (Allemagne).
  12. Le Pacte (Autriche).
  13. Un savant s'attribue au diable (Danemark).
  14. Doctor Faustus Was a Good Man (1) (une comptine d'Angleterre).
  15. Doctor Faustus Was a Good Man (2) (une comptine d'Angleterre).
  16. Dule upon Dun (Angleterre).
  17. Pactes du Diable (Écosse).
  18. Dafydd Hiraddug et la grange aux corbeaux (Pays de Galles, Elias Owen).
  19. uvres littéraires sélectionnées basées sur la Légende de Faust.
  20. uvres musicales sélectionnées basées sur la Légende de Faust.
  1. Le pêcheur et sa femme (Allemagne).
  2. Hanns Dudeldee (Allemagne).
  3. Le vieil homme, sa femme et le poisson (Russie).
  4. Le tailleur de pierre (Japon).
  5. Les Bullock's Balls (Inde).
  1. Les marins ont dit qu'ils ont vu le Hollandais volant (John MacDonald, 1790).
  2. L'histoire du Hollandais volant (Un voyage en Nouvelle-Galles du Sud, 1795).
  3. Une superstition commune des marins (Écosse, 1803).
  4. Écrit sur Passing Dead-Man's Island (Thomas Moore, 1804).
  5. Le Dæman-Frégate (Sir Walter Scott, 1813).
  6. Message d'accueil de Vanderdecken (Le magazine d'Édimbourg de Blackwood, 1821).
  7. Le Hollandais volant (Le voyage du H.M.S. Leven, 1823).
  8. La Fable du Hollandais Volant (Heinrich Heine, Les Mémoires de Herr von Schnabelewopski, 1833).
  9. Le Hollandais volant de la mer de Tappan (Washington Irving Le perchoir de Wolfert, 1855).
  10. Le Rotterdam (Écosse, 1859).
  11. Le navire Spectre de Porthcurno (Cornwall, Angleterre, 1865).
  12. Nous rencontrons le Hollandais volant (La Croisière du Navire de Sa Majesté "Bacchante", 1881).
  13. Le navire fantôme (James William Buehl, 1891).
  14. Liens vers des textes supplémentaires.
  1. Le moustique et le charpentier (les contes de Jataka).
  2. L'Ami Insensé (Le Panchatantra).
  3. Le Gardner et l'ours (Bidpai).
  4. Le garçon stupide (Sri Lanka).
  5. Les Sept Sages de Buneyr (Pakistan).
  6. L'Homme chauve et la mouche (Ésope).
  7. L'ours et l'amateur de jardinage (Jean de La Fontaine).
  8. Fortunio (Giovanni Francesco Straparola).
  9. Giufà et le juge (Italie).
  10. La Petite Omelette (Italie).
  11. Permission accordée, mais probablement regrettée (Suisse).
  12. Foolish Hans (Autriche-Hongrie).
  13. Le Blockhead et le juge (Angleterre).
  14. Le Conte du Beurrier (Islande).
  15. Les sept fous (Philippines).
  16. Les Singes et les Libellules (Philippines).
  1. Le tisserand à deux têtes (le Panchatantra).
  2. Les Trois Souhaits (1001 Nuits).
  3. Les Souhaits ridicules (France, Charles Perrault).
  4. La Saucisse (Suède, Gabriel Djurklou).
  5. Loppi et Lappi (Estonie, Friedrich Kreutzwald).
  6. The Wishes (Hongrie, W. Henry Jones et Lewis L. Kropf).
  7. Les trois vœux de l'homme des bois (Angleterre, Thomas Sternberg).
  8. Les Trois Souhaits (Angleterre, Joseph Jacobs).
  9. La patte de singe (Angleterre, W. W. Jacobs).
  1. L'idiot aux dix culs (Turquie).
  2. Le Hodja et ses huit ânes (Turquie).
  3. Johha ne compte pas l'âne qu'il chevauche (Palestine).
  1. Hans Dumb (Allemagne).
  2. Stupide Michel (Allemagne).
  3. Lazy Lars, qui a gagné la princesse (Danemark).
  4. Emelyan le Fou (Russie).
  5. Halfman (Grèce).
  6. Juvadi et la princesse (Italie).
  7. Pierre le Fou (Giovanni Francesco Straparola, Les nuits facétieuses).
  8. Peruonto (Giambattista Basile, Le pentamère).
  1. Les douze hommes de Gotham (Angleterre).
  2. Les cinq compagnons de voyage (Allemagne).
  3. Les Sept Sages de Buneyr (Pakistan).
  4. Le Paysan perdu (Cachemire).
  5. Comment les hommes Kadambawa se comptaient (Sri Lanka).
  1. Les poissons qui étaient trop intelligents (Inde, le Panchatantra).
  2. Le Corbeau et le Cygne (Inde, Le Mahabharata).
  3. Un renard et un chat (Ésope, Roger L'Estrange, 1692).
  4. Le renard et le chat (Ésope, Joseph Jacobs, 1894).
  5. Le Chat et le Renard (France, Jean de La Fontaine).
  6. Le Renard et le Chat (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  7. Le Renard à sept Esprits et le Hibou à un sens (Roumanie).
  8. Le renard et son sac plein d'esprit et le hérisson plein d'esprit (Roumanie).
  9. Le renard et le hérisson (slave du sud).
  10. Le Renard et le Hérisson (Grèce).
  11. L'ours comme juge (Finlande).
  12. Deux défaites (Géorgie).
  13. Savez-vous nager? (Angleterre).
  1. Le Renard et le Corbeau (Ésope, 4 versions).
  2. Le Corbeau et le Renard (La Fontaine).
  3. Le Corbeau et le Renard (La Fontaine).
  4. Jambu-Khādaka-Jātaka. (Inde).
  5. Anta-Jātaka (Inde).
  6. Auac et Lamiran (Philippines).
  7. Le Renard et le Corbeau (Chine).
  1. Reynard et Bruin (Europe).
  2. Le renard trompe l'ours de son tarif de Noël (Norvège).
  3. Le Renard et le Loup (Pays-Bas).
  4. Le baril de beurre (Ecosse).
  5. Chat et souris en partenariat (Allemagne).
  6. Monsieur lapin grignote le beurre (afro-américain).
  1. Le Renard, le Loup et le Cheval (France, Jean de La Fontaine).
  2. Deux renards et un cheval (Ecosse).
  3. Le Loup et le Tailleur (Russie).
  4. La Renarde et la Mule (Italie).

par Jacob et Wilhelm Grimm. Une comparaison des versions de 1812 et 1857.

  1. Frau Holle (Allemagne).
  2. Frau Holle et la quenouille (Allemagne).
  3. Saint Joseph dans les bois (Allemagne).
  4. Les deux filles et l'ange (Allemagne).
  5. Les deux demi-soeurs (Norvège).
  6. Les Fées (France).
  7. Le Seau (Italie).
  8. Les trois têtes du puits (Angleterre).
  9. La vieille femme et les deux servantes (Angleterre).
  10. La vieille sorcière (Angleterre).
  11. Morozko (Jack Frost) (Russie).
  12. Les Douze Mois (Russie).
  13. Conkiajgharuna, la Petite Rag-Girl (Géorgie).
  14. Les Deux Demi-Sœurs (Roumanie).
  15. Les Trois Cadeaux (Pologne).
  16. Mangita et Larina (Philippines).
  17. La femme chauve (Inde).
  18. Lazy Maria (États-Unis).

. Un conte populaire russe de type 779J*.

. Le récit d'un héros danois de la Gesta Danorum par Saxo Grammaticus.

  1. Le Roi Grenouille ou, Iron Heinrich (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  2. The Frog Prince (La première traduction anglaise [avec un titre modifié et une fin révisée] du conte ci-dessus).
  3. Le Prince Grenouille (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  4. La grenouille merveilleuse (Hongrie).
  5. La princesse et la grenouille (Irlande).
  6. La grenouille enchantée (Allemagne).
  7. La reine qui cherchait un verre dans un certain puits (Écosse).
  8. Le Paddo (Ecosse).
  9. Le puits du bout du monde (Irlande).
  10. Le puits du bout du monde (Écosse).
  11. La jeune fille et la grenouille (Angleterre).
  12. The Frog Gentleman (Angleterre).
  13. La gentille belle-fille et la grenouille (Angleterre).
  14. Le Prince Grenouille (Sri Lanka [Ceylan]).
  15. Une grenouille pour un mari (Corée).
. Une comparaison des versions de 1812 et 1857.

. Une comparaison, dans l'original allemand, des versions de 1812 et 1857.

  1. Deux voisins-grenouilles (Ésope -- Roger L'Estrange).
  2. Les deux grenouilles qui étaient voisines (Ésope -- George Fyler Townsend).
  3. Deux grenouilles qui voulaient de l'eau (Ésope -- Roger L'Estrange).
  4. Les deux grenouilles (Ésope -- George Fyler Townsend).
  5. Comment une tortue est arrivée au deuil parce qu'il aimait trop sa maison (Le Jataka).
  6. Les trois poissons (Le Masnavi).
  • Gambara et les Longues Barbes (Langobards). Une femme intelligente, avec l'aide de la déesse Frea (Frigg), incite Wodan (Odin) à bénir sa tribu avec la victoire.

    . Légendes migratoires de type 4025.
    1. Mother Mine, dans le Fold, Fold (Islande).
    2. J'aurais dû me marier (Islande).
    3. L'enfant fantôme (Suède).
    4. Short-Hoggers o' Whittinghame (Écosse).
    5. Fleurs fines dans la vallée (Ecosse).
    6. Lady Anne (Écosse).
    7. La Mère Infanticide (Angleterre).
    8. L'enfant qui pleure (Pologne).

  1. Deux Esprits (Belgique).
  2. Ne pas déranger le reste des morts (Allemagne).
  3. Une réunion du Conseil fantomatique (Allemagne).
  4. Le Suaire de la Mort (Allemagne).
  5. Le moqueur de Herzberg (Allemagne).
  6. Le Paysan et les Hiboux (Allemagne).
  7. Le prédicateur et le fantôme (Suède).
  8. Une histoire de fantôme (Irlande).
  9. Meg of Meldon (Angleterre).
  10. Le Diable chevaleresque (Angleterre).
  1. Biancabella (Giovanni Francesco Straparola, Les Nuits facétieuses).
  2. Penta le Sans-poignée (Giovanni Battista Basile, Il Pentamerone).
  3. La belle fille de l'aubergiste (Italie).
  4. La Fille sans mains (Italie / Autriche).
  5. Belle Madeleine (Allemagne).
  6. La Fille sans mains (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm -- 1812).
  7. La Fille sans mains (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm -- 1857).
  8. La fille promise au diable (Allemagne).
  9. La Fille sans mains (Finlande).
  10. La Fille sans mains (Hongrie).
  11. Guillaume de l'Arbre (Irlande).
  12. La mauvaise belle-mère (Irlande).
  13. La belle-mère cruelle (Écosse).
  14. Anecdote d'une femme charitable (Les 1001 nuits).
  15. La Fille sans jambes (Somalie).
  16. Bénédiction ou propriété (swahili).
  17. Le Soleil et la Lune (Esquimau).
  18. Soleil et Lune (Esquimau).
  19. Wild Sanctuary: The Handless Maiden (Lien vers un essai de Terri Windling avec l'art de Jeanie Tomanek).
  1. Parrain Mort (Allemagne).
  2. Dr Urssenbeck, Médecin Mort (Autriche).
  3. Le garçon avec l'Ale Keg (Norvège).
  4. L'Homme juste (Italie).
  1. La poule aux œufs d'or (Ésope).
  2. L'oie et les œufs d'or (Ésope).
  3. Le Canard colvert (de Le Jataka ou, Histoires des anciennes naissances du Bouddha).
  4. Le Lucky-Bird Humá (Cachemire).
  5. Le canard qui a pondu des œufs d'or (Russie).
  6. L'Oie d'or (Allemagne).

. Le dernier conte des frères Grimm, une histoire énigmatique sans fin, suggérant peut-être qu'il n'y a pas de dernier mot dans l'interprétation des contes populaires.

  1. Les animaux reconnaissants et l'homme ingrat (Inde, Le Panchatantra).
  2. Le Voyageur et l'Orfèvre (Inde, Kalila et Dimna).
  3. Histoire des animaux reconnaissants et de la femme ingrate (Inde, Le Kathasaritsagara).
  4. Les animaux reconnaissants et l'homme ingrat (Tibet).
  5. Vitalis et le bûcheron (Angleterre, attribué à Richard Cœur de Lion (Richard Coeur de Lion).
  6. De l'ingratitude (Gesta Romanorum).
  7. Adrian et Bardus (Angleterre, John Gower).
  1. Andersen, Hans Christian. Reisekammeraten (Danemark).
  2. Andersen, Hans Christian. Le compagnon de voyage (Danemark).
  3. Asbjørnsen, Peter Christen. Le Compagnon (Norvège).
  4. Campbell, J. F. Le fils de la veuve Barra (Écosse).
  5. Grue, Thomas Frédéric. Fair Brow (Italie).
  6. Curtin, Jérémie. Secouer la tête (Irlande).
  7. Gale, James S. Le Grateful Ghost (Corée).
  8. Gerould, Gordon Hall. The Grateful Dead: L'histoire d'une histoire populaire.
  9. Groome, Francis Hindes. La gratitude du mort (turc-tsigane).
  10. Grundtvig, Svend. De tre Mark (Danemark).
  11. Grundtvig, Svend. Les Trois Sous (Danemark).
  12. Kennedy, Patrick. Jack le maître et Jack le serviteur (Irlande).
  13. Lorimer, D. L. R. et E. O. The Story of the Grateful Corpse (Iran).
  14. MacManus, Seumas. La neige, le corbeau et le sang (Irlande).
  15. Spence, Lewis. L'Homme d'Honneur (Bretagne).
  16. Steele, Robert. Sila Tsarevich et Ivashka avec la blouse blanche (Russie).
  17. Straparola, Giovanni Francesco (ou Gianfrancesco). Nuit 11, fable 2 de Les nuits facétieuses (Italie).
  18. Loup, Johann Wilhelm. Des Todten Dank (Allemagne).
  19. Wratislaw, Albert Henry. L'esprit d'un homme enterré (Pologne).
  1. Le Garçon et les Avelines (Ésope).
  2. Capture de singes (Inde).
  3. Le Singe Gourmand (Pakistan).
  4. Le Singe et les Noix (USA, Ambrose Bierce).

. Une bibliographie de livres disponibles gratuitement sur Internet.

    . Légendes d'Allemagne et de Suisse sur des enfants rebelles dont les mains, après leur mort et leur enterrement, refusent de rester enterrées.
    1. L'enfant volontaire (Jacob et Wilhelm Grimm).
    2. La main sur la tombe (J. D. H. Temme).
    3. Le parent meurtrier de Salzwedel (J. D. H. Temme).
    4. La main à Mellenthin (A. Kuhn et W. Schwartz).
    5. Une main sort de la tombe (A. Kuhn et W. Schwartz).
    6. A Hand Grows from the Grave (trois légendes, Karl Bartsch).
    7. La main flétrie dans l'église de Bergen (A. Haas).
    8. La main maudite (Karl Haupt).
    9. Une main pousse de la tombe (Bernhard Baader).
    10. La main qui est sortie de la tombe (J. G. Th. Grässe).
    11. La main d'un enfant qui a attaqué à tort une mère sort de la tombe (Friederich Wagenfeld).
    12. Une mère discipline son enfant décédé (Suisse, Franz Niderberger).
  1. La main de gloire (Sabine Baring-Gould).
  2. La main de gloire (Francis Grose).
  3. L'auberge de Spital sur Stanmore (Angleterre, Thomas et Katharine Macquoid).
  4. The Hand of Glory (trois légendes d'Angleterre, Edwin Sidney Hartland).
  5. La main de gloire dans le Herefordshire (Angleterre, Ella Mary Leather).
  6. Pied de voleur -- Main de voleur -- Doigt de voleur (Pays-Bas).
  7. Les pouces des voleurs (Allemagne, Jacob Grimm).
  8. Lumières des voleurs (Allemagne, Ernst Moritz Arndt).
  9. Sort et contre-sort (Allemagne, Adalbert Kuhn).
  10. Thieves' Lights (deux légendes d'Allemagne, Karl Bartsch).
  11. Les mains des enfants non baptisés (Suisse).
  12. Le Doigt du Péché (Pologne).

. La Fille sans mains : Contes de type 706.

  1. Le jeu suspendu (Angleterre).
  2. Boys Try Décapitation (Allemagne/Pologne).
  3. Le jeu suspendu (Suisse).
  4. Jouer à Hanging (Chine).

par Jacob et Wilhelm Grimm : Une comparaison des versions de 1812 et 1857.

  1. Hansel et Gretel (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  2. Ninnillo et Nennella (Italie, Giambattista Basile).
  3. Petit Pouce (France, Charles Perrault).
  4. Molly Whuppie (Angleterre).
  5. Jan et Hanna (Pologne).
  6. Vieux Grule (Moravie).
  7. Le petit garçon et la méchante belle-mère (Roumanie).
  8. Juan et Maria (Philippines).
  1. Le Lièvre et le Lion (Zanzibar).
  2. L'alligator et le chacal (Inde).
  3. Hé, la maison ! (Afro-américain).

, une légende sur la divinité païenne Hertha. C'est peut-être la déesse de la terre mentionnée par Tacite dans son Germanie, écrit en l'an 98.

. Une épopée héroïque de l'Allemagne du huitième siècle.

  1. L'Himpamp (Scandinavie).
  2. Le forgeron et le prêtre (Allemagne).
  3. L'histoire de l'Himpamp (Allemagne).
  4. Stupid Hans (Allemagne / Pologne).
  5. Le comte et le forgeron (Pologne).
  6. Le Conte du Bassin (Angleterre).
  7. Jack Horner et la femme de l'aubergiste (Angleterre).
  8. Le Piss-Pot Enchanté (Angleterre).
  9. Le Plaisham (Irlande).
  10. Le fils du Raja et le fils du Kotwal (Inde).
  11. L'amour d'Arès et d'Aphrodite (Homère, L'Odyssée).
  12. Vulcain, Mars et Vénus (Ovide, Les Métamorphoses).
  13. Vulcain, Mars et Vénus (Le Roman de la Rose).
  1. Roi Cochon (Italie, Giovanni Francesco Straparola).
  2. Hans-My-Hedgehog, version de 1814 (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  3. Le cochon sauvage (Allemagne).
  4. Le hérisson qui épousa la fille du roi (Lituanie).
  5. Prince Hérisson (Russie).
  6. Le hérisson, le marchand, le roi et le pauvre (Hongrie).
  7. Le cochon enchanté (Roumanie).
  1. Le Renard et le Cheval (Allemagne).
  2. Reynard veut goûter à la chair de cheval (Norvège).
  3. Renard et Loup (Pays-Bas).
  4. Frère Fox attrape M. Horse (Afrique de l'Amérique).
  5. Le Renard et le Loup (Amérindien -- Chickasaw).
  1. L'Homme et le Satyre (Ésope).
  2. Le Satyre et le Voyageur (Jean de La Fontaine).
  3. Le Paysan et les Satyres (Flandre).
  4. Le paysan et l'étudiant (Allemagne).

(Norvège). Un conte populaire de type 1408 dans lequel un homme et une femme échangent leur travail pour la journée.

  1. Sacrifice humain chez les Gaulois (France).
  2. Aun sacrifie neuf fils à Odin (Suède).
  3. Le temple païen d'Uppsala (Suède).
  4. Enterré vivant (Suède).
  5. De la Peste dans le Jutland (Danemark).
  6. Le Höxter Ghost (Allemagne).
  7. Mise au tombeau (Allemagne).
  8. L'enfant enseveli (Allemagne).
  9. Le Fantôme à Spyker (Allemagne).
  10. Sacrifier les vierges aux lacs (Allemagne).
  11. La vieille église de Kohlstädt (Allemagne).
  12. Le nom Greene (Allemagne).
  13. Un nourrisson parle (Allemagne).
  14. La pierre de fondation sécurisée (Allemagne).
  15. Château de Plesse (Allemagne).
  16. Merlin le magicien sauve le roi Vortigern (Pays de Galles).
  17. Sacrifice, Humain (Angleterre).
  18. Le pont de Londres est tombé (Angleterre).
  19. Le pont de Magdebourg -- Die Magdeburger Brüumlcke (Allemagne).
  20. Histoire du Pont (Turquie -- Gitan).
  21. Rumeurs de Fondation Sacrifice (Inde).
  22. Mbila (une légende kabyle).
  23. Comment les cannibales ont conduit les gens de la montagne Insofan à la rivière Cross (Nigeria).
  24. Jephté et sa fille (Livre des Juges).
    . L'histoire de la première mission chrétienne en Islande, extraite de l'épopée médiévale La saga de Njal.
  1. Le Crocodile, le Brahmane et le Renard (Inde, Le Sud Panchatantra).
  2. Le chamelier et la vipère (Bidpai).
  3. Le Brahman, le Tigre et les Six Juges (Inde).
  4. Le Tigre, le Brahman et le Chacal (Inde).
  5. Le Fermier, le Crocodile et le Chacal (Pakistan).
  6. Le Jeune Homme et le Serpent (Pakistan).
  7. Le Jugement du Chacal (Sri Lanka).
  8. Le Tigre indélicat (Corée).
  9. Les remerciements du serpent (juif).
  10. À l'intérieur de nouveau (Europe).
  11. De la nature et les retours de l'ingratitude (Gesta Romanorum).
  12. La récompense des bonnes actions (Danemark).
  13. La récompense de la gentillesse (Finlande).
  14. L'Homme, le Serpent et le Renard (Grèce).
  15. Les Ingrats (Italie).
  16. Le Lion, le Cheval et le Renard (Italie).
  17. L'ingratitude est la récompense du monde (Moravie).
  18. La récompense mondiale (Russie).
  19. Le Paysan, le Serpent et le Roi Salomon (Roumanie).
  20. Frère Wolf toujours en difficulté (afro-américain).
  1. Les deux grenouilles
  2. Le miroir de Matsuyama
  3. Visu le bûcheron et le vieux prêtre
  4. Petite Pêche (Momotaro)
  5. Le moineau coupe-langue
  6. Une femme et la cloche de Miidera
  7. Le tailleur de pierre
  8. Danzay&#mon, chef des Etas
  1. La robe de plumes.
  2. La mariée des neiges.
  3. Femme de saule.
  4. Le papillon blanc.
  5. Le chat vampire.
  6. La luciole.
  7. La princesse pivoine.
  1. Le futur Bouddha en juge sage.
  2. Le moustique et le charpentier.
  3. Le Canard colvert.
  4. La tortue qui aimait trop sa maison.
  5. Comment un perroquet a raconté des histoires sur sa maîtresse et s'est fait tordre le cou.
  6. Le coeur du singe.
  7. La tortue bavarde.
  8. Les gens qui ont vu l'arbre de Judée.
  9. Le lièvre timide et le vol des bêtes.
  10. Comment une femme vaine est née en tant que ver de fumier.
  11. Le langage des animaux.
  12. Sulasa et Sattuka.
  13. Comment un fils ingrat avait prévu d'assassiner son vieux père.

. Une histoire de sacrifice humain de l'Ancien Testament.

  1. Le langage des animaux (de Le Jataka ou, Histoires des Naissances antérieures du Bouddha).
  2. Le roi et sa reine curieuse (Inde).
  3. Le Billy Goat et le roi (Inde).
  4. Ramai et les Bonga (Inde).
  5. Le roi qui apprit le langage des animaux (Sri Lanka).
  6. Le taureau, l'âne et le mari (de Les 1001 nuits).
  7. Le marchand qui connaissait le langage des bêtes (Palestine).
  8. Le cadeau du serpent : langage des animaux (Serbie).
  9. Le langage des animaux (Bulgarie).
  10. La langue des bêtes (Bulgarie).
  11. La curiosité de la femme (Hongrie).
  12. Le Chien et le Coq (Danemark).
  13. La méchante femme (Allemagne).
  14. Frederigo da Pozzuolo est pressé par sa femme de dire un secret (Italie, Giovanni Francesco Straparola).
  1. Variantes orthographiques et désignations.
  2. Lutin (Lady Morgan Sydney).
  3. Le champ de Boliauns [Ambroisie] (Thomas Crofton Croker).
  4. La petite chaussure (Thomas Crofton Croker).
  5. Cluricaune ou Leprehaune (Thomas Crofton Croker).
  6. Les trois lutins (Thomas Keightley).
  7. Le Kildare Lurikeen (Patrick Kennedy).
  8. Le Leprehaun (Lady Wilde).
  9. Les fées solitaires : Lepracaun, Cluricaun, Far Darrig (William Butler Yeats).
  10. Le fabricant de brogues (Brampton Hunt).

    . Fables de type 92.
    1. Le Lion et le Lièvre (Inde, Le Panchatantra).
    2. Le Lion et le Lièvre (Bidpai).
    3. Le Lion dont le nom était Pingala (Inde).
    4. Singh Rajah [Roi Lion] et les petits chacals rusés (Inde).
    5. Le meurtre des Rakhas (Inde).
    6. Le Lion et le Lièvre (Inde).
    7. Le Tigre et l'Ombre (Malaisie).
    8. Le Tigre et le Lièvre (Pakistan).
    9. Le Tigre et le Renard (Pakistan).
    10. Le Lièvre et les Lions (Tibet).
    11. Frère Lapin conquiert Frère Lion (Afro-Américain, Joel Chandler Harris).
    12. Lion Brooks No Rival (Afro-américain).

  1. Le Lion, le Loup et le Renard (Ésope).
  2. Le Lion, le Loup et le Renard (Jean de La Fontaine).
  3. L'hyène déjouée (Inde).
  4. Le roi des tigres est malade (Malaisie).
  1. La femme du brahmane et la mangouste (Inde, Le Panchatantra).
  2. Le Chien et le Serpent et l'Enfant (Inde, Le livre de Sindibad)
  3. La femme du brahmane et la mangouste (Inde, Georgiana Kingscote).
  4. Le lévrier, le serpent et l'enfant (Les sept maîtres sages).
  5. Folliculus et son lévrier (Gesta Romanorum).
  6. Beth Gellert (Pays de Galles, Joseph Jacobs).
  7. Le Chien Gellert (Pays de Galles, Horace E. Scudder).
  8. Le fermier et son chien (une fable moderne).
    de Contes d'une auberge au bord du chemin.
  1. Ballades nordiques de Henry Wadsworth Longfellow.
    • Le défi de Thor.
    • Thangbrand le prêtre.
    • Le squelette en armure.
    • Drapa de Tegner [sur la mort de Balder le Beau].
  1. Conte de mensonge (Angleterre).
  2. Sir Gammer Vans (Angleterre).
  3. Une nuit noire (États-Unis).
  4. Knoist et ses trois fils (Allemagne).
  5. Les Trois Frères (Italie).
  1. Livres sur l'art noir (Irlande).
  2. Le Merveilleux Michael Scott (Ecosse).
  3. Le livre magique (Guben, Allemagne).
  4. Le livre magique et les corbeaux (Guben, Allemagne).
  5. Les sixième et septième livres de Moïse (Guben, Allemagne).
  6. Les sixième et septième livres de Moïse (Meesow, Allemagne / Mieszewo, Pologne).
  7. Les sixième et septième livres de Moïse (Chemnitz, Allemagne).
  8. Les sixième et septième livres de Moïse (Rügen, Allemagne).
  9. Le Livre Noir (Rügen, Allemagne).
  10. Le livre des charmes de l'enfer de Faust (Zellerfeld, Allemagne).
  11. Hell-Master du Dr Faust (Erzgebirge, Allemagne).
  12. Le Livre de Cyprien (Danemark).
  13. Le Livre de la Magie (Russie).
  1. L'Homme et le Serpent (Ésope).
  2. Le serpent donneur d'or (Le Panchatantra).
  3. De bons conseils (Gesta Romanorum).
  4. La vengeance du serpent à sonnettes (amérindienne, cherokee).
  1. L'homme, le garçon et l'âne (Ésope).
  2. La dix-neuvième histoire de la dame (Turquie).
  3. Il est difficile de plaire à tout le monde (Turquie).
  4. Du vieil homme et de son fils qui ont apporté son cul à la ville de Sylle (Angleterre).
  5. Une balade insolite (Suisse/Allemagne).
  6. Le meunier, son fils et l'âne (Jean de La Fontaine).
  7. Le Meunier, fils fils et l'acircne (Jean de La Fontaine).

(Norvège). Un récit magistral d'un conte populaire de type 313.

  1. Loki et le maître bâtisseur (de L'Edda en prose de Snorri Sturluson.
  2. Le roi Olaf et le géant (Norvège/Suède).
  3. Le géant Finn et la cathédrale de Lund (Suède).
  4. Esbern Snare et l'église de Kalundborg (Danemark).
  5. Le Bâtisseur Zi (Danemark).
  6. Qui a construit l'église de Reynir ? (Islande).
  7. L'église du Diable près de Dembe (Pologne).
  8. Pourquoi la tour nord de la cathédrale Saint-Étienne reste inachevée (Autriche).
  9. Les Deux Maîtres Bâtisseurs à Wasserburg (Allemagne).
  10. Le maître d'œuvre de la cathédrale de Würzburg (Allemagne).
  1. La Foire Melusina (Albanie).
  2. Mélusine (France).
  3. La Légende de la Belle Mélusine, l'Ancêtre des Comtes Luxembourgeois (Luxembourg).
  4. Melusina -- La Légende des Soldats (Luxembourg).
  5. La Mystérieuse Jeune Fille Métacutelusine (Luxembourg).
  6. Mélusine (Allemagne).
  7. Herr Peter Dimringer von Staufenberg (Allemagne).
  8. La servante d'eau (Allemagne).
  9. La sirène de Brauhard (Allemagne).
  10. Mélusine (Allemagne).
  1. La femme sirène (îles Shetland).
  2. The Silkie Wife (îles Shetland et Orcades).
  3. Herman Perk et le phoque (îles Shetland).
  4. La peau de phoque (Islande).
  5. Touché par le fer (Pays de Galles).
  6. Tom Moore et le phoque (Irlande).
  7. La Dame de Gollerus (Irlande).
  1. Le premier poème décrit les activités des sorcières de type valkyrie appelées "les Idisi" qui ont le pouvoir de lier ou de libérer les guerriers combattants. Après le récit se trouvent les paroles d'une brève incantation ou d'un charme scandé pour libérer les guerriers capturés.
  2. Le deuxième poème raconte comment un certain nombre de déesses tentent sans succès de guérir la jambe blessée du cheval de Balder. Wodan, avec sa magie sans faille, connaît le bon charme, et le cheval est guéri. Le récit se termine par les mots réels d'une incantation utilisée pour guérir les membres cassés. Cette incantation préchrétienne est similaire aux charmes contre les entorses enregistrés en Irlande et dans les îles Orcades et Shetland aux XIXe et XXe siècles.
  1. Midas (Grèce).
  2. Les oreilles de chèvre de l'empereur Troyen (Serbie).
  3. Le roi aux oreilles de cheval (Irlande).
  4. Oreilles de mars (1) (Pays de Galles).
  5. Oreilles de mars (2) (Pays de Galles).
  6. L'enfant aux oreilles de bœuf (Inde).
  7. Le Presidente qui avait des cornes (Philippines).
  1. The Troll Labor (Suède, Peter Rahm).
  2. La femme du clergé (Suède).
  3. La servante et les elfes (Allemagne, Jacob et Wilhelm Grimm).
  4. La Marraine (Suisse, Jacob et Wilhelm Grimm).
  5. La Femme parmi les Elfes (Allemagne, Karl Lyncker).
  6. Les Nains à Schalk Mountain (Allemagne, Carl et Theodor Colshorn).
  7. Une femme clandestine en travail (Allemagne, Karl Bartsch).
  8. Sage-femme pour une Nixie (Allemagne, Adalbert Kuhn et Wilhelm Schwartz).
  9. La sage-femme de Hafoddydd (Pays de Galles, John Rhys).
  10. La fée infirmière (Irlande, W. R. Wilde).
  11. L'infirmière fée (Irlande, Patrick Kennedy).
  12. La sage-femme de Listowel (Irlande, Jeremiah Curtin).
  13. Onguent de fée (Angleterre, Anna Eliza Bray).
  14. Onguent de fée (Angleterre, Joseph Jacobs).
  1. Le Garçon Singe (Inde).
  2. Le singe et la fille (Inde).
  3. Le mari singe (Inde).
  4. Juan portant une peau de singe (Philippines).
  5. Le Prince Enchanté (Philippines).
  6. M. Monkey, l'époux (Louisiane française).
  1. Le cœur du singe (Inde, Contes de Jataka).
  2. Le Singe et le Crocodile (Inde, Suka Saptati ou, Soixante-dix contes d'un perroquet)
  3. Le Dragon fou (Chine).
  4. Le Singe et la Méduse (Japon).
  5. La Méduse et le Singe (Japon).
  6. Le Cœur d'un Singe (Afrique, Swahili).
  7. Brother Rabbit and the Gizzard-Eater (Afro-américain, Joel Chandler Harris).
  1. Nasreddin Hodja sauve la Lune (Turquie).
  2. Les Singes et la Lune (Tibet).
  3. La Lune dans le Mill-Pond (Afro-américain, Joel Chandler Harris).
  4. Les Trois Silly (Angleterre).

  • Chaque mère pense que son enfant est le plus beau, fables de type 247.
    1. L'Aigle et la Chouette (Jean de La Fontaine).
    2. Résumé en prose de la fable en vers de La Fontaine (D. L. Ashliman).
    3. Ses propres enfants sont toujours les plus beaux (Norvège).
    4. Le Corbeau et ses vilains oisillons (Roumanie).
    5. Pourquoi y a-t-il inimitié entre le corbeau et le faucon ? (Roumanie).
    6. Jupiter et le singe (Ésope).
    7. Jupiter et le Baby Show (Ambrose Bierce).

  1. Le Genévrier (Allemagne).
  2. La fille et le garçon (Autriche).
  3. Le Nid de Corbeau (Hongrie).
  4. Le Rose-Tree (Angleterre).
  5. La robe de satin (Angleterre).
  6. The Milk-White Doo [Colombe] (Écosse).
  7. Le petit garçon et la méchante belle-mère (Roumanie).

    . Contes de type 1592.
    1. Miracle sur Miracle (Inde, Le Panchantantra).
    2. Les souris qui mangeaient une balance de fer (Inde, Le Kátha Sarit Ságara ou, l'océan des ruisseaux de l'histoire).
    3. Les poids et écailles de fer qui ont été mangés par les souris (Inde, Le "Suka Saptati", ou, Les soixante-dix contes de perroquet.
    4. Le dépositaire infidèle (France, Jean de La Fontaine).
    5. Les Deux Marchands (Russie, Léon Tolstoï).


Voir la vidéo: نان طلایی. The Golden Bread Story. داستان های فارسی. Persian Fairy Tales